Reconfinement : l’Île-de-France sur la sellette

Reconfinement : l’Île-de-France sur la sellette

La région Île-de-France va-t-elle être reconfinée ? Le taux d'occupation des lits de réanimation est désormais de 98,9%.

En Île-de-France, six nouvelles personnes ont été transférées par hélicoptère aujourd'hui. Parmi elles, un homme évacué vers l'hôpital de Nante. Jour après jour, de nouveaux patients continuent d'être transférés. Le désengorgement des hôpitaux se poursuit, mais certains Franciliens se préparent déjà à un nouveau confinement. "Si on nous dit que c'est le dernier confinement et qu'après on sait qu'on peut contrôler toute la situation, je pourrais le comprendre et du coup le digérer", a confié l'un d'eux.

Toute l'info sur

Le 20h

Plus de 4 000 patients occupent un lit de réanimation en France. Un quart sont soignés en Île-de-France. Dans les rues de Paris, la menace d'un confinement régional agace. "Pour moi, il m'est inconcevable aujourd'hui de pouvoir refermer encore une population. Mais on sent bien une grosse tension, non seulement au sein des entreprises, de nos familles et autres. Donc, je suis absolument contre", a réagi un passant.

Pour certains médecins, le transfert de patients permet aux hôpitaux de souffler, mais il n'aura d'incidence que si de nouvelles restrictions freinent la diffusion de l'épidémie. "Il va falloir, d'un côté, avant tout, augmenter notre capacité de réanimation en Île-de-France en ayant l'aide des régions qui sont moins touchées. Et aussi potentiellement ralentir la progression de l'épidémie, notamment chez les populations les plus à risque en attendant la vaccination", a expliqué le Dr Martin Blachier.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Plus de 5.950 Français en réanimation, 324 décès en 24h

"Aujourd’hui, je me dis : plus jamais" : ces infirmières qui, après un an de Covid, ont rendu leur blouse

"Absolument impudique" : Vianney fâché par la couverture d’un magazine people

Castex annonce la suspension de tous les vols entre le Brésil et la France "jusqu'à nouvel ordre"

Variant brésilien : comment éviter sa propagation en France ?

Lire et commenter