Glaucome : pourquoi vous devez vous faire dépister si vous avez plus de 40 ans

DirectLCI
VUE – La Semaine mondiale de la prévention du glaucome se tient du 12 au 16 mars. Parce que le glaucome est la première cause de cécité, l’association Unadev (Union nationale des aveugles et déficients visuels) organise une campagne de sensibilisation. La maladie de l'œil peut en effet être traitée si elle est prise en charge à temps.

La vue est un sens précieux et le glaucome peut vous l'enlever. En France, plus d’un million de personnes sont touchées, mais la moitié d’entre elles l’ignorent, selon les chiffres des associations concernées. L’Union nationale des Aveugles et Déficients Visuels (UNADEV) organise donc une semaine de sensibilisation à l'occasion de la semaine mondiale de prévention de cette maladie, du 12 au 16 mars : des dépistages sont proposés à Paris, place de la République, dans un "bus du glaucome" qui visitera ensuite huit villes jusqu'à mai. Une prévention précieuse : une fois installée, la maladie peut entraîner la cécité, alors que si elle est dépistée à temps, elle peut être soignée. 

"L’altération est lente, indolore, sans gêne perceptible au début"

Cette maladie oculaire peut vous rendre aveugle si elle n’est pas traitée à temps. Comment ? C’est souvent à cause d'une élévation de la pression interne de l’œil qui abîme le nerf optique, celui qui part de la rétine (à l'arrière de l’œil) et transporte les images jusqu’au cerveau. Seulement voilà, quand ce nerf est abîmé, le champ visuel se réduit petit à petit. Mais dans 90% cas, "l’altération est lente, indolore, sans gêne perceptible au début", précise le site Ameli. Alors pour ne pas perdre la vue, il n’y a qu’une solution : se faire dépister. 

Les facteurs de risques

Comme la maladie se développe sans signe et sans douleur, le diagnostic est souvent posé lors d'un examen ophtalmologique pour un autre motif. Mais il existe des facteurs de risque qui doivent inciter à la vigilance :

- si vous avez plus de 40 ans

- si un membre de votre famille souffre d'un glaucome

- si vous êtes myope

- si vous souffrez d'hypertension artérielle, d'un diabète ou d'apnées du sommeil

- si vous prenez des corticoïdes sur la durée

Comment se passe le dépistage ?

Le glaucome peut être diagnostiqué grâce à quatre examens : 

- I'ophtalmologiste observe la papille optique (tête du nerf optique) par ophtalmoscopie (fond d'oeil) ou tomographie par cohérence optique (OCT)

- il mesure la pression intraoculaire par tonométrie

- il fait un examen de l'angle d'écoulement du liquide intraoculaire (ou humeur aqueuse) par gonioscopie

- il fait une évaluation du champ visuel


De plus, des examens radiologiques peuvent être réalisés en complément. 

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter