Semaine gratuite de dépistage des cancers de la peau : les signes qui doivent vous alerter

DirectLCI
DÉPISTAGE – Alors que les dermatologues ouvrent les portes de leur cabinet toute cette semaine de lundi à vendredi à l’occasion de la semaine de prévention et de dépistage des cancers de la peau, LCI fait le point sur les signes d’alerte d’une maladie qui progresse.

Avec près de 80.000 nouveaux cas diagnostiqués chaque année à travers l’Hexagone, les signes d'alerte des cancers de la peau doivent être pris au sérieux. Surtout que 14.300 d’entre eux sont des mélanomes, la forme de la maladie la plus rare mais aussi la plus grave qui tuent environ 1 800 personnes par an. La mauvaise nouvelle est que ce type de cancer progresse, la bonne est qu’il peut être guéri s’il est diagnostiqué suffisamment tôt. 


On pense peut-être moins à aller chez le dermatologue que chez le dentiste, mais les spécialistes vous donnent une chance de vous rattraper. Du 14 au 18 mai, à l’occasion de la semaine de prévention et de dépistage des cancers de la peau, les dermatologues vous ouvrent les portes de leur cabinet gratuitement. Pour cela, il suffit de vous connecter sur le site dermatos.fr et de prendre rendez-vous.  Mais attention, si les professionnels de santé proposent un examen gratuit, ils ne délivreront pas d’ordonnance  ou de traitement. 

Les signes d’alerte

Si votre emploi du temps est trop chargé ou qu’un dermatologue n’est pas disponible pour vous recevoir sur le créneau qui vous arrange, une auto-surveillance peut vous permettre de découvrir les signes précoces d’un mélanome. L’Institut Curie détaille la méthode ABCDE sur son site. 


- A comme Asymétrie : les grains de beauté ont normalement un bord rond et symétrique.

- B comme Bords irréguliers : les bords du grain de beauté doivent être réguliers.

- C comme Couleur : les grains de beauté sont d’une couleur plutôt homogène dans l’ensemble.

- D comme Diamètre : le mélanome a souvent un diamètre supérieur à 6mm.

- E comme Evolution : c’est le signe le plus important du diagnostic précoce. "Si un de vos grains de beauté a changé de couleur, de forme, de taille, d’épaisseur, a évolué, il est indispensable de consulter rapidement un médecin", conseille ainsi l’Institut Curie. 

Prévenir pour ne pas avoir à guérir

Les peaux les plus claires sont particulièrement exposées aux cancers de la peau. Le bel astre doré a en effet la fâcheuse tendance de les faire rougir instantanément et à piocher excessivement dans leur capital soleil. Les Danois, amateurs des plages du sud de la France, en ont bien pris conscience et demandent d'ailleurs aux Français de les aider dans une vidéo humoristique. 

En fin de compte, pour prévenir la survenue d’un mélanome cutané, mieux vaut se protéger lors d’une exposition au soleil (écrans solaires, parasol, etc.) et éviter l’usage fréquent des cabines UV.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter