Tests Covid-19 bientôt payants : ce qu’il faut savoir

Tests Covid-19 bientôt payants : ce qu’il faut savoir

Le gouvernement a confirmé que, dans huit jours, les tests de dépistage du Covid-19, antigéniques ou PCR, seront payants pour les personnes non vaccinées. Combien coûteront-ils ? Y aura-t-il des exceptions ? Explications de nos journalistes.

On le pensait parfois gratuit, car jusque-là, son coût est imputé directement à l'Assurance Maladie. Mais à partir du 15 octobre, passer un test PCR vous sera facturé près de 44 euros, deux fois moins, 22 euros pour un test antigénique en laboratoire, 25 euros la semaine, 30 euros le dimanche si celui-ci est pratiqué en pharmacie, sauf si vous êtes déjà vaccinés, mineurs ou munis d'une prescription médicale.

Toute l'info sur

Le 20h

Alors, dans les Yvelines, le département qui compte le moins de vaccinés, 62%, la mesure fait forcément débat. En revanche, dans une pharmacie de Thionville en Moselle, c'est le coût des tests qui interpellent. Certains trouvent que le prix est excessif. Cela va être très difficile pour les gens qui ne gagnent que le SMIC ou ceux qui ne bénéficient que du RSA.

Le fait que les tests soient payants peut inciter à la vaccination. Mais les pharmaciens s'attendent à réaliser moins de tests, tout comme les laboratoires d'analyse, souvent pleins depuis 18 mois. "L'objectif du gouvernement, c'est vraiment d'apporter une vaccination. C'est-à-dire, au lieu de payer un test, faites-vous vacciner. Et c'est pour ça qu'à partir du 15 octobre, l'ensemble des laboratoires français pourront vacciner les gens s'ils le souhaitent", pense François Blanchecotte, président du Syndicat national des biologistes. Mais même devenus payants, les tests pratiqués en France demeureront moins chers que chez nos voisins européens.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Que risquera-t-on en roulant sans pneus hiver après lundi prochain ? Le 20H vous répond

EN DIRECT - Procès du 13-Novembre : des proches de victimes du Bataclan et des policiers entendus ce mercredi

"On marche sur la tête" : la colère monte face aux routes bloquées de la frontière franco-espagnole

VIDÉO – Un an de précipitations en 48h : la Sicile frappée par des inondations meurtrières

Plus de 5000 cas de Covid-19 par jour : peut-on déjà parler de "cinquième vague" de l'épidémie ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.