Vaccin AstraZeneca : que sait-on des effets secondaires ?

Vaccin AstraZeneca : que sait-on des effets secondaires ?

Plusieurs hôpitaux de l'ouest de la France ont temporairement suspendu la vaccination AstraZeneca en raison des effets secondaires constatés chez les soignants. 149 personnes se sont plaintes de symptômes grippaux intenses. Faut-il s'en inquiéter ?

L'hôpital de Brest a préféré suspendre immédiatement le vaccin quand jeudi, 23 soignants vaccinés se sont plaints d'importants effets secondaires. Six d'entre eux se sont mis en arrêt maladie. Aujourd'hui, plus de 24 heures après la vaccination, les soignants se sentent mieux. L'épisode a surtout été spectaculaire parce qu'il a paralysé l'activité d'un service dans lequel tous les soignants ont été vaccinés en même temps. Depuis, le calendrier a changé.

Toute l'info sur

Le WE

Le vaccin AstraZeneca est administré depuis le week-end dernier aux soignants. Et les mêmes effets secondaires sont apparus dans plusieurs hôpitaux, notamment à Saint-Lô ou à Morlaix. Pour toute la France, sur 10 000 soignants vaccinés, l'Agence nationale du médicament a recensé 149 déclarations d'effets secondaires : toujours de la fièvre, de la courbature et des maux de tête. "Il s'agit de symptômes totalement attendus, qui arrivent après la vaccination, et pour lesquels le vaccin peut avoir un rôle. Il ne faut pas s'inquiéter. Ce sont des choses qui ont été mises en évidence déjà à l'essai clinique", rassure Dr Francesco Salvo, codirecteur du centre de pharmacovigilance - CHU de Bordeaux (Gironde).

Selon encore ce spécialiste, la deuxième dose d'AstraZeneca sera moins difficile à supporter que la première. Des effets secondaires sont aussi signalés avec le vaccin Pfizer, administré au plus de 75 ans. Mais sur les deux millions de Français qui l'ont reçu, seuls 73 cas ont été signalés pour hypertension artérielle. À partir des mêmes lots de vaccins que nos voisins européens, nous avons plus de signalement d'effets secondaires. C'est certainement parce que notre système pharmacovigilance assure un suivi très précis, semaine par semaine, pour les vaccins.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid : les décès et les admissions en réanimation en hausse

EN DIRECT - Affaire des "écoutes" : cette condamnation ne "correspond pas à la vérité", tacle Me Temime, l'avocat de Thierry Herzog

Son enfance en Algérie, son grand amour partagé : Marthe Villalonga ouvre ses jardins secrets

Le coronavirus ne sera pas vaincu d'ici la fin de l'année, selon l'OMS

Assouplissement des mesures anti-Covid : pourquoi Emmanuel Macron fixe-t-il un horizon de "4 à 6 semaines" ?

Lire et commenter