Vaccin contre le coronavirus : le défi du transport

Vaccin contre le coronavirus : le défi du transport

Comment faire pour que les vaccins arrivent à leur destination dans de bonnes conditions ? La principale contrainte, les doses doivent être conservées par moins 70°C.

C'est un défi historique à relever. Les pays de l'Union européenne devraient recevoir 300 millions de doses de vaccin anti-Covid en 2021. Mais on ignore encore comment se fera leur transport. Il faut aller vite équiper la chaîne de transport et de stockage. Tout commence dans des laboratoires.

Tous les jours, des milliers de vaccins quitteront les sites de production de Pfizer aux États-Unis et en Belgique pour parcourir le globe par camion ou par avion. Dans les airs, 7,6 millions de doses seront quotidiennement acheminées vers leur destination. En moyenne, il faut trois jours pour livre un vaccin. Un acheminement classique avec un enjeu supplémentaire, celui du très grand froid : - 80°C.

Les doses seront expédiées dans des conteneurs frigorifiques. À l'intérieur, une boîte chargée de neige carbonique où se trouvent les vaccins. Lors du transport, si elle est maintenue à - 80°C, le vaccin peut-être conservé durant six mois. Mais dans la plupart des cas, cette boîte sera refroidie par de la glace sèche. La durée de vie des doses sera alors de quinze jours. Ce qui serait "largement suffisant pour distribuer les vaccins".

Toute l'info sur

Le 20h

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Jean Moulin était un scientifique" : les perles du test de culture G des candidates à Miss France

Jackpot record de l'Euromillions : ces gagnants pour qui la chance a (très mal) tourné

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 11.000 contaminations ces dernières 24 heures, la baisse se poursuit

REVIVEZ - C'est Alexandra qui remporte "Koh-Lanta : les 4 Terres"

"L'heure est venue de m'exprimer" : DSK va livrer sa vérité dans un documentaire

Lire et commenter