Vaccin : l'Europe à la traîne

Vaccin : l'Europe à la traîne

L'EDITO - Les candidats vaccins de Pfizer et Moderna ont été créés par des Européens. Pourquoi n'ont-ils pas fait appel à l'Europe ?

Deux vaccins contre le coronavirus soulèvent le plus d'espoir et sont sous le contrôle des firmes américaines. L'Europe espère en bénéficier car elle est à la traîne dans le domaine de la recherche. Pourtant, ces candidats vaccins ont été créés par des Européens, notamment un Français et un couple allemand d'origine turque. Tous les trois ont fait preuve de la même audace en basant leurs recherches sur la technologie qui pousse l'organisme à générer des anticorps sans avoir à subir l'inoculation du virus sous une forme désactivée. Pour trouver des financements, ils ont collaboré avec Pfizer et Moderna. Face à cette situation, la Commission de Bruxelles a préempté pour près de trois milliards d'euros d'achat de vaccins auprès de six laboratoires.

Toute l'info sur

La Matinale du week-end

Ce samedi 21 novembre 2020, Olivier Mazerolle, dans sa chronique "L'édito", est revenu sur la course au vaccin contre le coronavirus. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale Week-End du 21/11/2020 présentée par Anne-Chloé Bottet, sur LCI.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EXCLUSIF - "J'ai vu la mort arriver" : Romain Grosjean raconte son effroyable accident

EN DIRECT - À l'inverse de la France, l'Autriche a décidé de rouvrir les stations de ski pour Noël

Roumanie : un mystérieux monolithe métallique découvert, semblable à celui trouvé dans l'Utah

Allemagne : une voiture percute des passants dans une zone piétonne, cinq morts et plusieurs blessés

"Il faut rembourser la dette" : Bruno Le Maire esquisse la fin du "quoi qu'il en coûte"

Lire et commenter