Vaccination contre le Covid-19 : peut-on élargir les critères et vacciner tout le monde ?

Vaccination contre le Covid-19 : peut-on élargir les critères et vacciner tout le monde ?

En Allemagne, face à l'impatience croissante de la population, cinq régions sur seize ont déjà ouvert la vaccination à tout le monde. Peut-on suivre cet exemple dans l'Hexagone ? Avons-nous assez de vaccins pour faire face à cette demande ?

Pour faire face à la demande de personnes de moins de 50 ans qui veulent se faire vacciner, le rythme des livraisons de vaccins va encore s'accélérer au mois de mai. Ainsi, 16,7 millions de vaccins, en majorité des Pfizer, vont être livrés le mois prochain. Résultat, le nombre de vaccinations quotidiennes devrait passer de 450 000 à 600 000 à la mi-mai.

Toute l'info sur

Le 20h

Pour ce qui est du changement des critères d'éligibilité à la vaccination, le gouvernement dit réfléchir à un élargissement des publics pouvant se faire vacciner. Parmi les pistes évoquées par Emmanuel Macron figure l'ouverture aux personnes en surpoids de moins de 55 ans. Le chef de l'Etat envisage également d'ouvrir des créneaux de vaccination sans rendez-vous à certaines heures de la journée. Mais pour l'instant, il est hors de question d'ouvrir la vaccination à tout le monde.

Pour rappel, le vaccin a pour premier objectif de prévenir les formes graves du Covid pour les personnes les plus fragiles. Ouvrir la vaccination à un public plus large permet aussi de limiter la transmission du virus. Dans notre pays, si on s'en tient au calendrier actuel, c'est à la mi-juin que tous les adultes pourront se faire vacciner.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Terrasses, commerces, cinémas, mariages… les conditions des réouvertures à partir du 19 mai

Covid-19 : le variant découvert en Inde classé comme "préoccupant" par l'OMS

Vaccination : adultes non prioritaires, on vous explique comment prendre rendez-vous dès à présent

Policier tué à Avignon : le collègue d'Eric Masson présent lors du meurtre reconnaît formellement le principal suspect

EN DIRECT - Tensions israélo-palestiniennes : la France appelle à un "usage proportionné de la force"

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.