Vaccination : ce médecin de l’Indre veut aller plus vite que le calendrier

Vaccination : ce médecin de l’Indre veut aller plus vite que le calendrier

COVID-19 - Dès lundi, tous les plus de 50 ans pourront recevoir une première dose de vaccin. Dans l'Indre, un médecin veut aller encore plus vite et vacciner dès 40 ans.

Deux patients viennent d’être testés positifs par Nicolas Krzemien, médecin généraliste dans l'Indre : un père de famille âgé de 40 ans et son fils. "Je pense que ça aurait pu être évité si on avait été vaccinés", lance le papa face aux caméras de TF1 dans le reportage ci-dessus. Dans le cabinet du docteur, les patients atteints du virus sont de plus en plus jeunes. Le médecin souhaite donc aujourd'hui les protéger en organisant mercredi prochain une journée de vaccination ouverte à tous les 40 ans et plus, soit dix ans de moins que la limite d'âge prévue par le gouvernement.

"On voudrait pouvoir élargir un peu cette campagne vaccinale, commencer à toucher les gens un peu plus jeunes, qui sont actifs, qui travaillent, qui sont dans les écoles et qui sont eux les grands disséminateurs du Covid, sans le vouloir évidemment", fait valoir Nicolas Krzemien.

Toute l'info sur

Covid-19 : le défi de la vaccination

Cette initiative est saluée par ses patients les plus jeunes, mais aussi les plus âgés. "Les jeunes ont leur vie à faire, nous les anciens, la nôtre est faite", estime l'un d'eux. 

En plus d'accélérer la campagne de vaccination, le médecin généraliste souhaite élargir le public éligible à l'AstraZeneca, dont les doses s'écoulent de plus en plus difficilement. "L’interdiction de ce vaccin pour des patients en dessous de 55 ans n’a probablement pas lieu d’être pour le moment. La meilleure preuve, c’est que l’Allemagne vient d’autoriser la vaccination pour tous les adultes" avec lui, souligne Nicolas Krzemien. Une requête que l'ordre des médecins de l'Indre tempère, réservant ce dernier pour les patients de plus de 55 ans.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Variant "Omicron" : "S'il y a un cas en Belgique, il y en a déjà en France"

REVIVEZ - "Danse avec les stars" la finale : c'est Tayc qui l'emporte face à Bilal Hassani !

EN DIRECT - Covid-19 : risque "élevé à très élevé" que le nouveau variant "Omicron" se répande en Europe

VIDÉO - "Vous ne pourrez pas revenir" : le désarroi des voyageurs pris de court par l'arrêt des liaisons Maroc-France

Covid-19 : bars, trains, métro... les principaux lieux de contamination identifiés par une nouvelle étude

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.