Variant Delta : plusieurs clusters dans la Somme

Variant Delta : plusieurs clusters dans la Somme

Dans le département de la Somme, autour d'Amiens, le variant Delta représente 83% des nouvelles contaminations. Reportage sur place.

Au laboratoire du centre hospitalier d'Amiens cet après-midi, deux biologistes analysent une plaque avec 94 tests PCR. Trois se sont révélés positifs, dont deux du variant Delta. "Jusqu'à présent, on avait plutôt le variant anglais qui était majoritaire. Et on voit que depuis quinze jours environ, on a le variant Delta qui augmente de façon significative, à dépasser les 50%", déclare Pr Sandrine Castelain, cheffe du pôle biologie et pharmacie au CHU d'Amiens-Picardie.

Toute l'info sur

Le 20h

Dans l'ensemble du département de la Somme, la semaine dernière, près de 83% des cas positifs étaient du variant Delta. Une situation qui inquiète. "Tous les gens qui sont regroupés avec ou sans masque, alors qu'est-ce qu'il faut faire ? Empêcher les gens de sortir. Ce n'est pas évident. Maintenant qu'est-ce qu'il faut faire, je ne sais pas", s'interroge une senior.

Une pharmacienne de centre-ville apporte un début de réponse à cette question. "Il n'y a pas assez de personnes encore vaccinées, que les seuls cas positifs qu'on a en ce moment, c'est du Delta. Je pense surtout aux jeunes", s'exprime Axelle Deschamps. La caractéristique du variant Delta est qu'il est hyper contagieux. Pour le directeur de l'ARS des Hauts-de-France, il est plus que jamais important d'appliquer à la lettre le triptyque "tester, alerter, protéger".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "Danse avec les stars" : Wejdene éliminée, Bilal Hassani arrive en tête du classement

"Indemnité inflation" : Emmanuel Macron défend son refus de baisser les taxes sur le carburant

EN DIRECT - Covid-19 : une prime exceptionnelle de 400 euros pour les employés des restaurants universitaires

Alec Baldwin réagit après avoir tiré et tué Halyna Hutchins sur le tournage de "Rust"

Procès des attentats du 13-Novembre : "En réalité, il était déjà mort mais l'information n'avait pas été transmise"

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.