Variants du Covid-19 : comment l'épidémie risque-t-elle d'évoluer ?

Variants du Covid-19 : comment l'épidémie risque-t-elle d'évoluer ?

CORONAVIRUS - L'émergence de variants au Covid suscite bien des interrogations. À quoi faut-il s'attendre dans les jours prochains ? Les vaccins disponibles seront-ils efficaces contre ces variants ? Faut-il s'inquiéter des autres mutations ? Autant de questions qui appellent des réponses.

Le variant anglais, vraisemblablement plus contagieux, représente environ 1% des tests positifs au Covid-19 en France, selon les résultats préliminaires d’une enquête parue début janvier 2021. Mais il se propage très rapidement d'après le président du Conseil scientifique : "Si on ne fait rien, on verra plusieurs dizaines de milliers de cas liés à ce virus anglais au moment du mois d'avril" a déclaré Jean-François Delfraissy sur TF1. 

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières infos sur l'épidémieA quel stade en est l'épidémie, département par département ?

D'où de nombreuses questions que se posent légitimement les Français. 

Comment l'épidémie va-t-elle évoluer ?

Pour Jean-Stéphane Dhersin, spécialiste en modélisation des épidémies au CNRS, une perte de contrôle comme en Angleterre n'est pas à exclure : "S'il se propage avec la même vitesse qu'au Royaume-Uni, soit une personne qui va en moyenne contaminer une personne et demie, vous êtes à un doublement du nombre de cas tous les douze jours à peu près." Ainsi, à ce rythme-là, la souche anglaise, plus contagieuse, pourrait contaminer plus de 50 000 nouvelles personnes par jour à la mi-mars.

Le vaccin sera-t-il efficace contre les variants ?

D'après une étude de l'Organisation Mondiale de la Santé, son efficacité sera avérée. Les scientifiques ont analysé les anticorps développés par des patients infectés par le Covid-19. Leurs tests en laboratoire ont montré que le virus initial et son variant britannique étaient neutralisés par les anticorps. En revanche, les mutations sud-africaines et brésiliennes semblent capables de résister aux anticorps et pourraient remettre en question l'efficacité des vaccins : "On ne va pas passer d'un vaccin qui marche à un vaccin qui ne marche plus du tout" selon une épidémiologiste. 

Lire aussi

Faut-il alors s'inquiéter des autres mutations ?

À ce jour, 300.000 variations du coronavirus ont été identifiées dans le monde. Dans leur immense majorité, elles restent anodines. Mais les scientifiques redoutent l'apparition de mutations plus résistantes qui s'ajouteraient à celles déjà observées.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : les retards de livraison des vaccins Pfizer à l'UE, un aléa "anticipé" selon l'Élysée

Covid-19 : Frédéric Mitterrand hospitalisé en urgence à Paris

Impôts : faites-vous partie des bénéficiaires de l'acompte versé ce vendredi ?

Vaccination : c'est parti pour la prise de rendez-vous en ligne sur le site Sante.fr

Les alertes neige sont levées, un département en vigilance crues

Lire et commenter