Virus et transports en commun : faut-il s'en inquiéter ?

Virus et transports en commun : faut-il s'en inquiéter ?

Tous les jours, des millions de personnes se croisent dans les trains, les métros ou encore les bus. Pour l'instant, il n'y a pas de changement et les voyageurs ne sont pas particulièrement inquiets du coronavirus.

L'épidémie de coronavirus n'impose pas la suspension des transports en commun, ni au stade 2 ni au stade 3 s'il est atteint. C'est ce qu'a rappelé la ministre de la Transition écologique, Élisabeth Borne, ce lundi après-midi. Inquiets de la propagation du coronavirus, des chauffeurs de bus ont exercé leur droit de retrait. Une dizaine de lignes en Essonne et en Seine-et-Marne sont à l'arrêt ce soir.

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 20H du 02/03/2020 présenté par Julien Arnaud sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20H du 2 mars 2020 des reportages sur l’actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Toute l'info sur

Le 20h

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Chute (incontrôlée) d’une fusée chinoise ce week-end : où va-t-elle retomber sur Terre ?

REVIVEZ - Jim Bauer, Marghe, Mentissa Aziza et Cyprien qualifiés pour la finale de "The Voice"

Vincent éliminé de "Koh-Lanta" : "En rentrant, je me suis inscrit à une formation pour devenir coach de vie"

Jérusalem : plus de 230 blessés dans des heurts entre Palestiniens et police israélienne en deux jours

Chute d'une fusée chinoise : qu'est-ce que le point Nemo, où s'échouent d'ordinaire les débris spatiaux ?

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.