Visons : quels risques pour l'homme ?

Visons : quels risques pour l'homme ?

TOUS CONCERNES - Mille animaux ont été abattus dans l'Eure-et-Loir, car le vison est porteur du virus et peut le transmettre à l'homme. Quelle est l'ampleur de cette menace sanitaire dans l'Hexagone ?

Dans l'Hexagone, il y a 20 000 visons répartis dans quatre élevages du pays, dont l'Eure-et-Loir, l'Orne, la Haute-Saône et la Meuse. Ces derniers sont aujourd'hui sous haute surveillance car les visons peuvent transmettre le Covid-19 à l'homme. Et on parle à chaque fois, en moyenne, de plusieurs milliers d'animaux. Sur les vidéos publiées par les associations de défense, on voit bien une promiscuité, qui va forcément provoquer une propagation rapide, difficile à circonscrire. C'est la raison pour laquelle, dès qu'il y a un cas de contamination, c'est souvent l'abattage qui est effectué. Cependant, c'est la question des mutations qui pose problème. Le vison va attraper le virus par le biais de l'homme, il va y avoir une mutation, et l'animal va par exemple le retransmettre aux salariés de l'élevage. Qu'en disent les scientifiques ?

Toute l'info sur

La Matinale

Ce lundi 23 novembre 2020, Benjamin Cruard, dans sa chronique "Tous concernés", nous parle des inquiétudes sur la transmission du Covid-19 à l'homme par les visons. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale du 23/11/2020 présentée par Pascale de La Tour du Pin sur LCI. Du lundi au vendredi, dès 5h45, Pascale de La Tour du Pin vous présente la Matinale entourée de ses chroniqueurs.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Masques en tissu à éviter, 2 m de distanciation... Les nouvelles recommandations face aux variants du Covid-19

Investiture de Joe Biden : le FBI craint une menace venant de la Garde nationale

Au crépuscule de son mandat, Donald Trump s’apprête à accorder 100 grâces présidentielles

EN DIRECT - Covid-19 : l'épidémie a fait chuter l'espérance de vie en France de plusieurs mois

Donald Trump quitte la Maison-Blanche avec un record d'impopularité

Lire et commenter