VIDÉO - Votre enfant ne joue pas assez dehors ? Réconciliez-le avec la nature !

Santé
DirectLCI
DEHORS ! - Près d'un enfant ou adolescent sur deux ne joue jamais en dehors de sa maison pendant la semaine. Conséquence : il ne connaît pas la nature et l'environnement, et, pire, peut développer des pathologies telles que le stress ou l'obésité. D'où l'importance capitale d'aérer la tête (et les jambes) des plus jeunes.

La plupart du temps, les enfants et les adolescents préfèrent rester à la maison par crainte de nouveauté. Souvent accros aux écrans, près de la moitié d'entre eux ne sort pratiquement jamais. Pourtant, le fait de les couper de leur environnement habituel leur permet d'apprendre à se déstresser. 

En général, quatre enfants sur dix ne jouent jamais à l'extérieur pendant la semaine. Pour tenter de faire baisser cette statistique qui touche surtout les petits citadins, des expériences et ateliers sont mises en place. Ainsi, en Normandie, accompagnés de guides, des enfants partent chaque semaine à la découverte de la nature, dans le but de développer leur cognition (soit l'ensemble des fonctions cérébrales qui vont leur permettre de réfléchir à son environnement). Les yeux bandés, en forêt, ils apprennent à écouter avant de passer à l'observation.

60 minutes d'activité par jour

Les pédopsychiatres rappellent que les plus jeunes doivent, au minimum, s'activer 60 minutes par jour au risque de souffrir d'obésité, de stress, de dépression et même de myopie faute d'exposition suffisante à la lumière naturelle.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Le 20h

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter