Virus Zika : 14 femmes pourraient avoir été contaminées par voie sexuelle

Virus Zika : 14 femmes pourraient avoir été contaminées par voie sexuelle

INFECTION - Les autorités sanitaires américaines enquêtent sur 14 nouveaux cas possibles de contamination du virus via transmission sexuelle. De quoi s'inquiéter un peu plus sur la prolifération du virus dans le monde.

Le virus Zika continue de se diffuser sur le territoire américain. Non pas à cause de la propagation du moustique qui le transmet mais suite aux rapports sexuels entretenus par les personnes contaminées. La piste de la contamination par voie sexuelle se confirme donc, inquiétant un peu plus sur la prolifération du virus, y compris en France où 7000 cas sont recensés, essentiellement outre-mer mais aussi en métropole. 

Les centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC) ont annoncé, ce mardi 23 février, enquêter sur 14 nouveaux cas possibles d'infection par voie sexuelle. Les femmes concernées, dont certaines sont enceintes, ne se sont jamais déplacées dans une zone à risque, touchée par l'épidémie. En revanche, leurs partenaires de sexe masculin, si. Ces derniers ont manifestés certains symptômes deux semaines avant leurs compagnes.

Zika pourrait rester plusieurs semaines dans l'appareil génital masculin

Parmi ces cas, seuls deux sont avérés. Pour quatre autres femmes, les tests préliminaires se sont révélés positifs mais des analyses complémentaires doivent encore compléter ces premiers résultats. Des prélèvements sont en cours pour les huit autres personnes concernées. Pour l'instant, seuls les hommes semblent pouvoir transmettre le virus. Il pourrait en effet rester dans l'appareil génital de l'homme même après la disparition des symptômes (lorsque le patient en a). Des chercheurs britanniques affirment avoir trouvé ce pathogène dans le sperme d'un homme 62 jours après son infection dans les îles Cook en 2014.

A LIRE AUSSI >>  Le virus Zika serait sexuellement transmissible

Il y a encore quelques semaines, on ignorait que Zika pouvait se transmettre d'homme à homme. Le seul mode de contamination connu était la piqûre de moustique. Le premier cas de transmission par voie sexuelle a été signalé au Texas. Une femme avait alors été contaminée par son partenaire qui s'était rendu au Venezuela. Pour prévenir ce risque, les autorités sanitaires recommandent aux personnes revenant de zones à risques d'utiliser un préservatif ou de s'abstenir.

A LIRE AUSSI >>  Virus zika : 3 conseils pour se protéger du moustique tigre

Rappelons que le virus Zika est particulièrement dangereux pour les femmes enceintes. Il est soupçonné de causer des malformations congénitales chez le fœtus. Pour l'heure, il n'existe aucun moyen de se soigner ou de se vacciner. Le meilleur moyen de s'en protéger reste de d'éviter de se faire piquer par un moustique infecté.

EN SAVOIR +
>>  5 choses que vous devez savoir sur le virus Zika
>>
Virus Zika : un vaccin d'ici 2016 ?
>>
Le virus Zika se propage à toute vitesse : l'OMS attend des millions de cas

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Pass sanitaire, terrasses, obligation vaccinale... Ce que prévoit le projet de loi adopté par le Parlement

EN DIRECT - Covid-19 : le nombre des personnes hospitalisées repasse au-dessus des 7000

Restaurants, terrasses, trains, cinémas... Où le pass sanitaire sera-t-il obligatoire ?

"Nous sommes passés de Socrate à Francis Lalanne" : le discours cinglant d'un sénateur contre les anti-vaccins

"Notre patrimoine génétique est tranquille", les explications du Pr Salomon sur les vaccins à ARN messager

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.