Virus Zika : c'est confirmé, il est responsable du syndrome Guillain-Barré

Virus Zika : c'est confirmé, il est responsable du syndrome Guillain-Barré

MALADIE – Jusque-là, le virus était "soupçonné" d'être à l'origine des complications neurologiques chez l'adulte. Une étude française affirme désormais ce lien avec certitude.

Les soupçons sont confirmés. La multiplication des cas de syndrome Guillain-Barré dans les zones touchées par l'épidémie du virus Zika a mis la puce à l'oreille des autorités sanitaires. Mais sans étude scientifique à l'appui, la corrélation entre les deux ne pouvait être affirmée avec certitude.

Il aura fallu deux ans de recherches aux scientifiques de l'Institut Pasteur, du Cnam et de l'ILM polynésien pour prouver que le virus Zika cause bien des complications neurologiques graves chez l'adulte. Ils ont commencé leurs travaux en 2014, alors que l'épidémie Zika sévissait en Polynésie. Les autorités sanitaires recensaient alors vingt fois plus de cas de syndrome Guillain-Barré qu'à l'accoutumée. Les conclusions de cette nouvelle étude ont été publiées dans la revue scientifique The Lancet.

Des risques de paralysie et de défaillance respiratoire

Considérée comme une maladie rare car elle ne touche qu'un petit pourcentage de la population, le risque de développer le syndrome Guillain-Barré suite à l'infection par le virus Zika est évalué à 2,4 pour 10.000 infections. 

Les symptômes ⇒ Le syndrome de Guillain-Barré se manifeste par l'apparition brutale d'une paralysie des membres et peut laisser de graves séquelles neurologiques. La maladie provoque également, dans 20 à 30% des cas, une défaillance respiratoire.

Guillain-Barré : c'est grave ? ⇒ Ces symptômes foudroyants peuvent nécessiter une hospitalisation en soins intensifs. Les chercheurs estiment que la phase aiguë de la maladie requiert une assistance respiratoire dans 38% des cas. Plus rare, les complications peuvent entraîner la mort du patient, dans 3 à 5% des cas.

A LIRE AUSSI >>  Zika : trois morts atteints du syndrome de Guillain-Barré donné par le virus

Dans la plupart des cas, la contamination n'entraîne pas de complications chez l'adulte. Cependant, les chercheurs soulignent que ces chiffres, portés à l'échelle d'un grand pays comme le Brésil avec ses 200.000 millions d'habitants, peuvent laisser craindre un risque accru si l'épidémie poursuit son ascension. D'où la nécessité pour ces pays de s'organiser afin d'améliorer la prise en charge des patients.

Zika est également suspecté d'être responsable de l'augmentation des cas de microcéphalies dans les pays concernés par l'épidémie. Mais là, le lien n'est pas encore établi formellement...pour l'instant.

EN SAVOIR +
>>
Virus Zika : un premier cas de transmission par voie sexuelle en France
>>
Zika : un site pour savoir si vous devez vous inquiéter
>>
5 choses à savoir sur le virus ZIka

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : que sait-on des symptômes du variant Omicron ?

EN DIRECT - Covid-19 : près de 32.000 cas ces dernières 24 heures

VIDÉO - Victime de violences conjugales, Camille Lellouche se livre dans "Sept à Huit"

"Ça ne finit pas de tomber" : la galère des automobilistes bloqués par la neige sur l’A89

VIDÉO - Sur les côtes anglaises, les habitants assistent consternés à l'arrivée de centaines de migrants

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.