Vogue, Allure, Corset... : "Ces appellations induisent les consommateurs en erreur"

Santé

TROIS QUESTIONS A... - Outre l’augmentation future des tarifs du tabac à rouler, le ministère de la Santé a annoncé ce mardi l’interdiction de noms de marques de cigarettes fines et de cigares, jugés trop attractifs pour les consommateurs. Une mesure accueillie avec enthousiasme par Clémence Cagnat-Lardeau, directrice de l’association Alliance contre le tabac.

LCI : Cette interdiction va-t-elle dans le bon sens ?

Clémence Cagnat-Lardeau : Cette mesure est un très bon complément à l’instauration des paquets neutres. Elle permet en effet de lutter contre la désinformation mise en œuvre par les cigarettiers. En 2001, une directive européenne interdisait déjà aux industriels d’utiliser des mots trompeurs - tels que léger, ultra-léger, doux, naturel, bio – lesquels risqueraient d’induire les consommateurs en erreur quant à la nocivité des cigarettes.

LCI : L’appellation a-t-elle vraiment une incidence sur la consommation de cigarettes ?

Clémence Cagnat-Lardeau : Sans aucun doute. Le nom a son importance sinon les industriels ne l’utiliseraient pas. Les appellations Vogue, Allure, Fine ou Corset suggèrent ainsi aux consommateurs qu’ils perdront du poids en fumant ces cigarettes. Ce qui les rend évidemment plus attractives. Autre exemple : les cigarettes "Che". Ces dernières inspirent la révolution à certains jeunes qui se mettent à en fumer en raison de cette charge symbolique.

LCI : Outre ces mesures, que préconisez-vous en matière de lutte contre le tabagisme ?

Clémence Cagnat-Lardeau : Il faudrait mieux rembourser les traitements par substituts nicotiniques destinés aux fumeurs ayant décidé d’entamer un sevrage. Aujourd’hui, l’Assurance Maladie les prend en charge à hauteur de 150 euros par an et par bénéficiaire. Ce qui n’est souvent pas suffisant. En outre, il faudrait multiplier les contrôles dissuasifs sur les terrasses entièrement couvertes et sur les quais de gare où la réglementation n’est pas toujours respectée.

Voir aussi

En vidéo

Certaines marques de cigarettes bientôt interdites à la vente car trop "attractives"

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter