Voilà ce qui se passe dans votre cœur quand vous regardez Game of Thrones

Santé

WINTER IS COMING - Un scientifique américain a enregistré à l'aide d'Apple Watch le rythme cardiaque des téléspectateurs pendant qu'ils regardaient une épisode de la série Game of Thrones.

Entre les décapitations, les éventrements et autres démembrements, sans parler des nombreuses scènes de sexe, difficile de rester insensible devant un épisode de Game of Thrones, la série de HBO basée sur l’œuvre de George R.R. Martin. Le scientifique américain Brandon Ballinger s'est amusé à enregistrer les variations du rythme cardiaque de téléspectateurs devant des épisodes de la célèbre série américaine. Les résultats de son expérience viennent d'être publiés dans le Wall Street Journal.

Pour y parvenir, ce chercheur de l'université de Californie à San Francisco (UCSF) a utilisé l'application Cardiogram qu'il a lui-même développé pour l'Apple Watch (il en profite donc aussi pour s'offrir un joli coup de pub). L'appli permet d'enregistrer en temps réel l'activité cardiaque de son utilisateur, à l'instar d'un électrocardiogramme classique, sauf qu'il se porte au poignet. Dix volontaires ont participé à l'expérience, en lui faisant parvenir les données recueillies seconde après seconde.

Un pic à 100 battements par minute

Résultat ? En analysant les données, le scientifique a constaté que le programme avait eu une influence significative sur l'activité cardiaque des cobayes, au gré des scènes les plus choquantes ou des retournements de situation. Et cela dès les premières notes du génériques  : leur activité cardiaque passe de 80 à 90 battements/min., contre 60 à 80 en temps normal. En raison de l'excitation qui monte ? Pas du tout. D'après le chercheur, ce serait dû au fait qu'au moment où l'épisode commence, le spectateur est en déplacement avant de prendre place dans le fauteuil.

En revanche, lors de la scène de la bataille de Winterfel (dans le dernier épisode de la saison 5) a le rythme cardiaque des téléspectateurs a bondi de manière soudaine, relève le scientifique. Le nombre de battements par minute passe en moins de deux minutes de 72 battements/min. à près de 95 battements/min. ! Plus étonnant encore, une autre scène particulièrement violente mettant en scène la reine Cersei à 10 minutes de la fin de l'épisode a provoqué un pic à plus de 100 battements/min . Et, visiblement, il aura fallu plusieurs minutes au cœur de ce spectateur pour retrouver un rythme normal.

À LIRE AUSSI 
>>  Massage cardiaque et défibrillateur : les gestes qui sauvent
>>  5 choses à savoir quand on prend du Viagra


 

Lire et commenter