Voilà pourquoi il faut se méfier des tatouages au henné

Santé
TATOUAGE - Cela fait déjà plusieurs années que les dermatologues alertent les vacanciers sur les dangers du henné noir. Metronews vous livre quelques astuces pour éviter de tomber dans le piège de tatoueurs peu scrupuleux.

C'est un rituel pour des milliers de vacanciers chaque année. Et pourtant, il est loin d'être sans danger. Comme en témoigne le cas de Mary Bates, une adolescente britannique de 16 ans victime de graves brûlures à la cheville après avoir effectué un tatouage éphémère au henné lors de ses vacances en Turquie, dont l'histoire a été relatée (photos à l'appui) par le Daily Mail. La jeune fille, qui se destinait à la carrière de mannequin, a vu son rêve se briser du jour au lendemain. Cela fait déjà plusieurs années que les dermatologues alertent les vacanciers sur ses dangers. Metronews fait le point avec le Dr Emmanuel Mahé, dermatologue au Centre hospitalier Victor Dupouy à Argenteuil.

Le henné noir, c'est quoi ?
Le henné est un colorant d'origine végétale obtenu à partir des feuilles séchées d’une plante odoriférante (Lawsonia inermis). Il est utilisé d'ailleurs depuis des milliers d'années pour la coloration des cheveux et la peinture corporelle. "Le risque d'allergie au henné traditionnel est très minime", explique le Dr Emmanuel Mahé, dermatologue au Centre hospitalier. Mais pour obtenir une couleur plus foncée, augmenter sa durée de vie et réduire le temps de séchage, certains tatoueurs peu scrupuleux ajoutent à leur mélange du PPD ( paraphénylènediamine ) qu'il fabrique artisanalement. Or cette substance, utilisée notamment dans les teintures pour cheveux, est extrêmement allergisante, insiste le médecin.

Quels sont les risques pour la santé ?
Les premières réactions surgissent dans les 48 à 72 heures après la pose du tatouage, voire parfois plus d'une semaine après la pose du tatouage. "Cela se traduit généralement par des réactions cutanées type eczéma reproduisant le motif du dessin, précise le dermatologue. On traite les réactions inflammatoires avec de la crème à la cortisone, ce qui n'empêche pas les cicatrices permanentes." En outre, cela peut causer une hyper sensibilisation à vie, et donc à des récidives lors de l'utilisation de produits contenant ce colorant (teintures pour cheveux, vêtements noirs, objets en caoutchouc, etc.)

EN SAVOIR + >> Tatouage au henné noir : gare aux allergies !

 Quelques précautions à prendre
 Ne vous laissez pas séduire par les promesses du type "tatouage au henné naturel noir".
 Le temps de séchage d'un tatouage au henné est d'une heure minimum. Si on vous dit le contraire, il est fort possible que le produit contienne du PPD. Idem pour la durée du tatouage qui ne dure pas plus de trois semaines avec du henné naturel. 
 Vérifiez que la pâte utilisée pour réaliser le tatouage éphémère est du henné claire, avec une couleur brun-orangé. Plus celle-ci est foncé, plus il y a de risque qu'elle ait été mélangée à des substances chimiques. D’où un risque accru d’allergie.

À LIRE AUSSI
>> 5 choses à savoir avant de sauter le pas

>>  Cancer : pourquoi il faut absolument prévenir son médecin quand on a un tatouage
>>  3 choses à savoir avant de vous exposer au soleil

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter