Vous avez plus de 50 ans et voulez garder votre cerveau en bon état ? Faites l’amour !

Vous avez plus de 50 ans et voulez garder votre cerveau en bon état ? Faites l’amour !

POURQUOI S'ARRÊTER ? - Une étude britannique a établi un lien entre les relations sexuelles et les capacités cognitives de personnes âgées de 50 et plus. Résultat : faire l’amour permet de maintenir les performances du cerveau.

Performances sexuelles et cérébrales ne sont peut-être pas si éloignées que ça… Des chercheurs britanniques ont publié une étude dans la revue américaine Journals of Gerontology, dont les conclusions indiquent qu’une activité sexuelle régulière après 50 ans permet au cerveau de maintenir son niveau de performance.

En se basant sur un groupe de 28 hommes et 45 femmes âgés de 50 à 83 ans, les scientifiques ont observé que les personnes affirmant faire l’amour au moins une fois par semaine sont également celles ayant l’expression verbale la plus fluide et une meilleure capacité à se représenter leur environnement dans l’espace.

Une explication biologique ?

"Les gens n'aiment pas s'imaginer que les personnes âgées peuvent avoir des relations sexuelles", avance Hayley Wright, qui a dirigé la recherche pour l'université de Coventry. "Mais nous devons mettre à mal cette représentation et examiner l'impact sociétal que peut avoir l'activité sexuelle sur les personnes de 50 ans et plus".

Lire aussi

Pour pousser dans cette voie, les chercheurs ont l’intention de poursuivre leur expérimentation afin de trouver une explication biologique à leur découverte. Certaines substances chimiques comme la dopamine et l’ocytocine pourraient avoir un lien entre l’activité sexuelle et le fonctionnement du cerveau.

Pour Hayley Wright, "les résultats ont des implications importantes sur le maintien des relations intimes tout au long de la vie".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Pass vaccinal : la fleur faite aux non-vaccinés

Covid-19 : 525.527 cas positifs en 24 heures, nouveau record de contaminations en France

EN DIRECT - Tests : face à la forte demande, la liste des professions habilitées à faire des prélèvements élargie

EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : découvrez les résultats de notre sondage quotidien du 20 janvier

Covid-19 : la nouvelle hausse des contaminations en France provoquée par le BA.2, un sous-variant d'Omicron ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.