Vous croyez être allergique au pollen? Et si c’était plutôt votre maison qui était polluée ?

 Vous croyez être allergique au pollen? Et si c’était plutôt votre maison qui était polluée ?

POLLUTION INTERIEURE – En cas d’éternuements ou d’écoulement nasal au printemps, le coupable idéal est tout trouvé : le pollen. Mais d’autres substances peuvent également être responsables de ces maux. Tour d’horizon.

Nez quoi coule ou bouché, éternuements à répétition, yeux larmoyants… Autant de symptômes qu’on assimile vite à l’allergie, surtout quand la saison a commencé. Mais si vous n’avez pas été diagnostiqué par un médecin, il est possible que le responsable ne soit pas le pollen mais votre intérieur. On y passe en moyenne 12 heures par jour donc ça laisse des traces.

Dans ce cas-là, rien ne sert de se bourrer d’antihistaminiques car vous luttez contre le mauvais adversaire. Pour prendre le problème à bras le corps, il faudrait plutôt songer à faire un grand ménage de printemps et à adopter de bons réflexes. Les poussières nichées en haut du chauffe-eau ou les moisissures logées sous la baignoire qu’on ne nettoie pas forcément tous les quatre matins peuvent en effet vous rendre malade.

EN SAVOIR + >> L'air d'un logement sur deux est pollué en France
Quels sont les substances qui peuvent rendre malades ?

Invisibles et parfois indolores, on ne se méfie pas forcément des substances qui pullulent dans le cocon familial. Et pourtant, elles sont bien là, prêtent à déclencher les symptômes de l’allergie à vos proche ou à vous-même. Parmi elles :

- Les moisissures et l’humidité
- Le radon (un gaz d’origine naturelle)
- Le monoxyde de carbone
- Les acariens
- Les produits chimiques comme les produits ménagers
- Le tabac

4 bons gestes à adopter

Aérez votre intérieur au moins 10 minutes par jour. Cela permettre de renouveler l’air intérieur tout réduisant la concentration des polluants. En revanche, évitez de le faire en fin de matinée et en début d’après-midi où ils sont aux pics de leur activité. Préférez le matin avant de partir travailler ou tard le soir.

A noter : pensez également à le faire lorsque vous cuisinez,  quand vous faites sécher votre linge ou encore lorsque vous passez la serpillière.

EN SAVOIR + >>  3 réflexes à adopter pour améliorer la qualité de son air intérieur

Nettoyez vos aérations. On n’y pense pas forcément et pourtant… La ventilation permet d’assurer le renouvellement de l’air. Elle est essentielle, surtout dans un lieu clos qu’on ne peut aérer. Du coup, si on ne l’entretient pas, la poussière et autres polluants risquent de s’accumuler.

Evitez de fumer à l’intérieur. Il fait bon donc pas d’excuse. Pour s’en griller une, il faudra aller dehors au au moins à la fenêtre. Une récente étude américaine, relayée par metronews, révélait que même après la disparition de l’odeur, de nombreux résidus toxiques nocifs restaient dans l’habitation.

EN SAVOIR + >>  Vivre dans une maison préalablement habitée par des fumeurs n'est pas sans risques

N’abusez pas de l’encens et des bougies parfumées. Leurs odeurs sont enivrantes mais elles peuvent aussi s’avérer dangereuse. Plusieurs études scientifiques mettent en garde contre les résidus toxiques que ces produits laissent. Ils peuvent notamment provoquer une gêne respiratoire.

EN SAVOIR + >> La fumée de l'encens serait plus nocive que celle de la cigarette
Egalement, n’oubliez pas de faire vérifier chaque année vos appareils de combustion pour éviter tout risque d’intoxication. De plus, n’hésitez pas à utiliser des produits naturels pour le ménage comme le savon noir ou le vinaigre d’alcool.

Vous pouvez retrouver plus d’informations sur le site www.prevention-maison.fr , une plateforme gérée par l’INPES, l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Masques chirurgicaux : pourquoi il ne faut pas s'en débarrasser

"Ma femme est sénégalaise, je n’ai pas de leçons à recevoir" : l’humoriste Philippe Chevallier défend son vote pour Marine Le Pen

Covid-19 : hospitalisations, taux d'incidence... faut-il s'inquiéter du léger rebond des indicateurs ?

Relations Russie-Otan très tendues : que se passe-t-il entre Moscou et l'Alliance atlantique ?

EN DIRECT - Covid : 68% des joueurs de Premier League entièrement vaccinés

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.