Zika, dengue, chikungunya … le moustique tigre est de retour dans l’Hexagone !

Zika, dengue, chikungunya … le moustique tigre est de retour dans l’Hexagone !
Santé

LA CHASSE EST OUVERTE - Le gouvernement vient de lancer son dispositif de lutte contre la prolifération du moustique Aedes albopictus, aussi baptisé moustique tigre, qui ne cesse d’étendre son territoire en France. Une trentaine de départements sont concernés, dont six pour la première fois.

Ce n’est pas la petite bête qui va manger la grosse, mais elle pourrait tout de même lui faire beaucoup de mal. C’est le cas du moustique tigre (Aedes albopictus) qui, lorsqu'il pique, peut vous transmettre des maladies telles que la dengue, le chikungunya, ou Zika. Alors qu’au mois de mai, les moustiques reprennent du service, les départements métropolitains mettent en place un système de surveillance jusqu’au mois de novembre. Ils sont désormais trente à être concernés, dont six pour la première fois. 

Comme le montre la carte ci-dessus, les habitants des départements de l’Aisne, de la Corrèze, de la Lozère, du Maine-et-Loire, du Val d’Oise et du Gers devront être vigilants. Les cinq premiers sont placés en alerte orange, c’est-à-dire que le moustique a été intercepté ponctuellement, le dernier est en alerte rouge, signe que l’Aedes albopictus est trés présent et actif. 

De plus, l’Aveyron et le Haut-Rhin voient leur niveau de vigilance s’accroître et passent dans le rouge. A l’inverse, le parasite n’a pas été détecté dans huit départements auparavant concernés. Les habitants de l’Allier, de la Côte d’Or, de l’Essonne, des Hautes-Alpes, d’Indre-et-Loire, du Puy-de-Dôme, de la Seine-Saint-Denis et de l’Yonne pourront dormir l’esprit léger, sans craindre le petit suceur de sang. 

Lire aussi

Pour les autres, il faudra penser à se protéger avec un répulsif et grâce à des vêtements longs et amples. Les autorités sanitaires préconisent également de penser à vider les eaux stagnantes qui favorisent la reproduction des moustiques. L’Etat sera chargé de son côté d’éradiquer les gîtes larvaires et pour l'aider à mieux cibler ces zones, vous êtes invités à signaler la présence du moustique tigre sur le site www.signalement-moustique.fr.

En vidéo

Archives 2016 - Var : la lutte contre le moustique tigre a commencé

Comment l'identifier ? Malgré sa petite taille (entre 5 et 8 millimètres), le moustique Aedes est facilement reconnaissable grâce à ses rayures noires et blanches sur l'abdomen, d'où son surnom de moustique tigre. Moins craintif qu'un moustique "commun", cet insecte n'attendra pas que le soleil se couche pour vous piquer. Et oui, il attaque aussi en journée. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : l'Allemagne en reconfinement partiel pour quatre semaines dès lundi

"Vous avez un problème avec la République", vive altercation à l'Assemblée entre Blanquer et Mélenchon

Reconfinement : ce que l'on sait des pistes envisagées par l'exécutif

Les écoles et les collèges vont-ils rester ouverts en cas de reconfinement ?

REPLAY - Didier Raoult sur LCI : "Je ne suis pas Nostradamus"

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent