Zika : nos conseils si vous partez en vacances dans un pays à risque

Santé
VACANCES - Le virus Zika circule dans de nombreuses régions du monde. Pour que vos vacances ne se transforment pas en cauchemar, suivez ces conseils pour préparer au mieux votre voyage.

La propagation du virus Zika inquiète. Alors que les Jeux olympiques de Rio s’ouvrent le 5 août prochain et que les vacances d’été approchent, les moustiques pourraient jouer les trouble-fête. Pourtant, pour l’Organisation mondiale de la santé (OMS) , pas question de reporter la compétition sportive. L’OMS souligne que le meilleur moyen de voyager sereinement reste de suivre les conseils de santé publique.

► Pourquoi le virus Zika est-il dangereux ?
L’incubation est de 3 à 12 jours. Le virus Zika provoque la plupart du temps des symptômes bénins (éruption cutanée, fièvre, fatigue, etc). Dans certains cas plus graves, il peut entraîner des complications neurologiques comme le syndrome de Guillain-Barré. Un lien a également été démontré avec la microcéphalie du fœtus.

EN SAVOIR + >> Cinq choses que vous devez savoir sur le virus Zika

► Comment se transmet-il ?
Le virus Zika se transmet par la piqûre d’un moustique Aedes infecté. Dans certains cas, il peut aussi se transmettre aussi lors d’une relation sexuelle non protégée avec une personne infectée.

EN SAVOIR + >>  Virus Zika : un premier cas de transmission par voie sexuelle en France

 Dans quelles régions le virus est-il actif ?
L’épidémie touche considérablement le Brésil, mais pas seulement. "On signale la transmission locale du virus Zika par le moustique Aedes en Afrique, dans les Amériques, en Asie et dans le Pacifique", décrit l’OMS.

EN SAVOIR + >> L'épidémie progresse, l'inquiétude grandit

 Existe-t-il un vaccin ?
Pour le moment, il n’existe ni vaccin ni traitement curatif mais seulement un traitement symptomatique. Le meilleur moyen de se prémunir du virus est d’adopter des mesures de prévention individuelle.

EN SAVOIR + >> Virus Zika, un vaccin d'ici 2016 ?

 Que faire avant son voyage ?
La première chose à faire est de consulter la fiche "conseil aux voyageurs" mis en ligne sur  le site du ministère des Affaires étrangères . Par exemple, pour le Brésil, le ministère recommande que les femmes enceintes reportent leur voyage quel que soit le terme de la grossesse. Ce n’est pas possible ? "Il est recommandé de respecter les mesures de protection contre les piqûres de moustique et d’éviter tout rapport sexuel non protégé pendant le voyage".

Pour les femmes avec un projet de grossesse ou en âge de procréer, le ministre préconise également de tenter un report du voyage ou du projet de grossesse. Avant le départ, les femmes enceintes doivent impérativement consulter leur gynécologue ou leur médecin traitant.

 Quels sont les conseils sur place ?
Pour éviter le risque de piqûre, il est conseillé de :
 Porter des vêtements longs et amples, de préférence d'une couleur claire
 Utiliser des répulsifs cutanés
 Installer des moustiquaires et dormir dessous
 Vider les récipients d’eau stagnante (soucoupes sous les pots de plantes) pour éviter que les moustiques prolifèrent.
 Mieux vaut choisir un hébergement climatisé

A noter  C’est surtout pendant la journée qu’il est important de se protéger car les moustiques ont une activité diurne.

Il est recommandé aux femmes enceintes, ou en âge de procréer, vivant en zone d'épidémie d'éviter tout rapport sexuel non protégé. 

Et en rentrant ?
En cas de symptômes évocateurs, il est recommandé de consulter un médecin, en particulier si vous êtes enceinte.

A LIRE AUSSI >>  Faut-il avoir peur du virus Zika après les cas détectés en Guyane et en Martinique ?

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter