Zlatan blessé : qu'est-ce que la talalgie (et comment l'éviter) ?

Santé

TALONNADE – Depuis le 21 septembre, Zlatan Ibrahimovic n'est plus sur pied. La raison de son absence des terrains : une talalgie, c'est-à-dire une inflammation du talon. Une affection qui ne touche pas que les sportifs professionnels. Explications.

Mardi 14 octobre, le joueur suédois ne s'est pas entraîné avec l'effectif parisien. En cause : son talon toujours douloureux. Zlatan Ibrahimovic souffre de talalgie . "Un nom très vague, qui regroupe toutes les inflammations du talon", explique à metronews Bruno Doyen, membre de l'Association nationale des podologues du sport (ANPS).

EN SAVOIR +
>>
De quoi souffre Zlatan ?
>> Zlatan de retour en novembre, au mieux

Micro-traumatismes

En effet, il existe plusieurs inflammations des tissus plantaires provoquant une "douleur sous le talon au niveau de l'insertion tendineuse". Les talonnades, provoquées soit par un choc brutal (réception d'un saut) soit par une répétition de micro-traumatismes.

"Ces blessures répétées entraînent un petit hématome dans le talon", précise le podologue du sport. On les retrouve surtout chez le sportif de haut niveau. Les disciplines les plus touchées : le triple saut ou le basket. Le repos et des antalgiques sont préconisés.

Chaussure à son pied

Les myo-aponévrosites , elles, correspondent à une inflammation de l'enveloppe du tendon sous le pied. Elle peuvent être déclenchées par un trouble statique au niveau du pied. Chez le sportif de haut niveau, des séances d'entraînement trop rapprochées peuvent également en favoriser l'apparition en traumatisant de façon répétée le pied.

Mais cette inflammation peut aussi survenir chez l'individu lambda. Souvent, elle est causée par "de mauvais étirements, une mauvaise nutrition et surtout un mauvais équipement". Des chaussures non adaptées, "raides, avec peu d'amorti", et vous voilà avec une raideur constante au lever au niveau de la voûte plantaire.

EN SAVOIR + >> Cinq critères pour bien choisir ses baskets

Étirements et K-tape

Pour prévenir ces tiraillements en dessous du pied, respectez donc la règle des quatre "e" : échauffement, équipement, espacement des entraînements et étirement. N'hésitez pas à consulter le podologue pour savoir si vous avez besoin de semelles. Il vous fera monter sur une plate-forme podométrique, observera votre "chaîne posturale" pendant la course et vous ressortirez de la consultation avec des semelles adaptées. Ne reprenez pas le sport d'un coup et surtout étirez bien le mollet et la voûte plantaire après.

EN SAVOIR + >> 3 conseils pour courir en ville sans y laisser votre santé

Pas d'inquiétude. Quand ces inflammations sont prises en charge rapidement, elles peuvent guérir en moins d'un mois. Des ultrasons et des séances chez le kiné vous aideront à aller mieux. Autre piste pour diminuer la douleur : les K-tape, ces rubans adhésifs thérapeutiques , vont soulager les tendons. "Le strap rapproche les insertions tendineuses entre elles et, par aspiration de la peau, va drainer le sang et permettre une meilleure cicatrisation des tissus", expose le podologue du sport.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter