Bien-être : à quel âge a-t-on le plus de chance d'être heureux ?

Bien-être : à quel âge a-t-on le plus de chance d'être heureux ?

LA VIE EN BLEU - Une étude menée par une chercheuse espagnole révèle que l'âge le plus propice au bonheur des individus se situe entre 30 et 34 ans.

Les études scientifiques en tous genres se suivent et se ressemblent. Mais l'une d'elles s'est attachée à répondre à une question pour le moins complexe : à quel âge a-t-on le plus de chance d'atteindre le bonheur ?

Begoña Álvarez, la chercheuse espagnole qui a mené cette étude publiée dans la revue Social Indicators Research, révèle que la période située entre 30 et 34 ans est celle où l'on est, le plus souvent, installé professionnellement et familialement. Et donc plus heureux. 

D'après ces travaux, conduits auprès de 28.000 personnes, le bonheur serait en revanche plus difficile à atteindre entre 10 et 14 ans et après 70 ans.

Toute l'info sur

Les Matins LCI

Lire aussi

Pour une femme interrogée par LCI, dans la vidéo en tête de cet article, pour atteindre le bonheur, "il faut avoir la trentaine, voire la quarantaine, c'est à ce moment-là qu'on a la profession, les enfants". Une autre nous confie que "les moments les plus heureux, ont été [ses] grossesses". Un homme également interrogé par nos équipes se veut plus philosophe. Pour lui, le bonheur "il faut le chercher, et si on le cherche, on le trouve".

Une autre étude, menée par un neuroscientifique canadien, révèle que 82 ans serait l'âge idéal pour s'épanouir. Une période de la vie où l'on vivrait davantage l'instant présent et prendrait moins de décisions difficiles.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Que risquera-t-on en roulant sans pneus hiver après lundi ? Le 20H vous répond

EN DIRECT - 13-Novembre : "Nous sommes des rescapés du Bataclan et des oubliés de l'administration", témoigne un policier

VIDÉO – Un an de pluie en quelques heures : les images des dégâts des inondations monstres en Sicile

"C’est ridicule" : la colère monte face aux routes bloquées de la frontière franco-espagnole

Plus de 5000 cas de Covid-19 par jour : peut-on déjà parler de "cinquième vague" de l'épidémie ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.