"C'est incroyable d'être ici" : les premiers mots de Thomas Pesquet après son arrivée dans l'ISS

"C'est incroyable d'être ici" : les premiers mots de Thomas Pesquet après son arrivée dans l'ISS

FIERTÉ - Un jour après son décollage de Cap Carnaveral, l'équipage de la capsule Crew Dragon est arrivé samedi sans encombre à la Station spatiale internationale. Tout sourire, Thomas Pesquet s'est dit impatient de commencer les travaux et les expériences.

Enfin ! Arrivé à bon port après plus de 20 heures de voyage spatial, l'équipage du Crew Dragon II a débarqué dans l'ISS ce samedi, vers 13h40. Tout sourire, les sept astronautes déjà présents dans la station ont accueilli les nouveaux arrivants, donnant lieu à de chaleureuses étreintes. Loins des gestes barrière terrestres puisque chacun d'entre eux avait subi un isolement strict et anti-covid depuis de nombreux jours.  

Le Français Thomas Pesquet a ensuite pris la parole. "C'est incroyable d’être ici", s'est-il exclamé après son entrée dans l'ISS - la 2e de sa carrière.  La station a "pas mal changé" a-t-il d'ailleurs ajouté. "Nous avons hâte de commencer nos travaux, voir ce qui nous attend dans cette nouvelle aventure", a-t-il continué. Et le Rouennais d'origine de conclure en français : "Je voudrais remercier tous les gens qui ont travaillé sur cette mission et avoir un petit mot pour ma famille et mes amis qui se sont déplacés jusqu’à Cap Canaveral. Cela m’a fait chaud au cœur de les avoir avec moi"

Toute l'info sur

Thomas Pesquet dans l'espace

Plus tôt dans la journée, la capsule Crew Dragon avait rejoint sans encombre la Station spatiale internationale, la phase terminale de l'arrimage débutant aux environs de 11h00. À une vitesse de 28.000 km/h, la capsule s'est "lentement" approchée, jusqu'à établir le contact avec l'ISS à 11h08. Treize minutes plus tard, le processus était achevé, le mécanisme d'amarrage étant totalement verrouillé. 

Un petit contretemps

Pendant deux heures, les astronautes ont ensuite procédé à toutes les vérifications (étanchéité, équilibrage des niveaux de pression) pour s'assurer d'une arrivée totalement sécurisée dans la station. À 13h05, l'écoutille séparant le vaisseau de la station a été ouverte. Semblant imminent, le débarquement a finalement été retardé de quelques minutes après qu'un sac contenant une capsule de CO2 se soit légèrement déchiré. Thomas Pesquet et ses compagnons ont ensuite pu faire leur entrée dans ce qui devient, pour les six prochains mois, leur nouvelle maison. 

En vidéo

Les images de l'entrée de Thomas Pesquet et ses coéquipiers dans l'ISS

Lors de leur mission, ils effectueront plus d'une centaine d'expériences, sur le sommeil ou le blob par exemple. L'équipage va prendre aussi 1,5 million d'images de la Terre, documentant des phénomènes tels que l'éclairage artificiel la nuit, les proliférations d'algues et l'éclatement des plates-formes de glace de l'Antarctique.

Lire aussi

Avec ce long séjour, Thomas Pesquet va devenir l'astronaute français ayant passé le plus de temps dans l'espace. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : le variant découvert en Inde classé comme "préoccupant" par l'OMS

EN DIRECT - Tensions à Jérusalem, frappes sur la bande de Gaza : Washington condamne "une escalade inacceptable"

Mort de Michel Fourniret : "Il était incapable de donner des informations", réagit le père d'Estelle Mouzin

Vincent éliminé de "Koh-Lanta" : "En rentrant, je me suis inscrit à une formation pour devenir coach de vie"

Cinq départements désormais en alerte orange pluie-inondation

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.