Des chercheurs découvrent la première victime connue de la peste, il y a 5000 ans

"RV 2039" a été retrouvé à la fin du 19ème siècle, mais avait ensuite disparu avant d'être re-découvert en 2011.

ETUDE - Des scientifiques ont découvert une souche de la peste sur un individu vieux de 5000 ans. C’est la plus ancienne trace connue de cette maladie, avant qu’elle ne mute et devienne aussi meurtrière qu’on la connaît.

Les chercheurs ne s’attendaient pas à tomber sur la bactérie de la peste en étudiant le corps de ce jeune homme, sobrement nommé "RV 2039" et mort il y a 5000 ans. Ce chasseur-cueilleur d'une vingtaine d'années devient donc la première victime connue de cette maladie.

Dans ces travaux, publiés mardi 29 juin dans la revue Cell reports, les scientifiques expliquent avoir identifié la bactérie Yersinia pestis : "Les analyses de la souche que nous avons identifiée montrent que Y. pestis a évolué plus tôt que ce que nous pensions", s’est étonné Ben Krause-Kyora, de l'université de Kiel en Allemagne. Jusqu’à présent, on estimait l’apparition de cette maladie il y a 5000 ans, mais cette nouvelle souche fait partie d'une lignée ayant émergé il y a environ 7000 ans.

Une version de la peste moins virulente

Yersinia pestis a probablement tué l'individu, même si les chercheurs pensent que la maladie a été lente. Il présentait au moment de sa mort de hauts niveaux de cette bactérie dans son sang, ce qui expliquerait que "RV 2039" a sûrement été infecté par la morsure d’un rongeur.

En revanche, cette souche reste très différente de celles connues. Il manque par exemple à la bactérie retrouvée des gènes clés, comme celui permettant aux puces de transmettre la maladie. Cette ancienne version était donc moins contagieuse et mortelle que la version médiévale. Cette dernière remontait à il y a environ 3800 ans, lorsque des villes de plus de 10 000 personnes ont commencé à se former. La densité de population croissante a probablement provoqué l'évolution de la bactérie.

Lire aussi

L’origine de la peste n’est toujours pas clairement identifiée par les scientifiques. Mais elle a ravagé l'humanité pendant des milliers d'années, décimant peut-être jusqu'à la moitié de la population en Europe au XIVe siècle, durant la peste noire.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

VIDÉOS - Vaccin : les réponses d'Emmanuel Macron aux questions des jeunes sur Instagram et TikTok

Vacances : à quoi ressemble un camping de luxe dans le Sud de la France ?

EN DIRECT - Covid-19 : la moitié de la population de l'UE est complètement vaccinée

VIDÉO - Les vaccinés, aussi contagieux que les non-vaccinés ? Les précisions du Pr Bréchot

EN DIRECT - JO de Tokyo : blessé, Renaud Lavillenie va tenter le tout pour le tout en finale de la perche

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.