Les astronautes de l'ISS obligés de se mettre à l'abri, menacés par des débris

Les astronautes de l'ISS obligés de se mettre à l'abri, menacés par des débris

ESPACE - Un événement a contraint l'équipage présent à bord de l'ISS à se réfugier à bord du vaisseau Dragon de SpaceX et du Soyouz. Une procédure qu'ils doivent suivre en cas d'évacuation d'urgence.

Plus de peur que de mal. L'armée américaine a déclaré lundi enquêter sur un "événement ayant généré des débris" dans l'espace et ayant forcé les sept astronautes actuellement dans la Station spatiale internationale à se réfugier dans leurs vaisseaux afin de pouvoir évacuer en cas de besoin.

"Le commandement américain pour l'espace est au courant d'un événement ayant généré des débris dans l'espace. Nous travaillons activement à caractériser le champ de débris", a déclaré un porte-parole, qui a également indiqué que l'armée était en relation avec le département d'Etat et la Nasa sur ce dossier.

Toute l'info sur

Thomas Pesquet dans l'espace

Une hypothèse qui impliquerait la Russie ?

Certains spécialistes spatiaux américains suspectent qu'un test de missile antisatellite conduit par la Russie soit à l'origine de ces débris, des informations n'ayant pas été confirmées pour le moment. Une telle action, qui constituerait une démonstration de force de Moscou, a déjà été conduite par quatre nations seulement par le passé, dont la Russie. Elle est très critiquée notamment à cause des nombreux débris générés, qui deviennent alors de dangereux projectiles.

Lire aussi

Plus tôt, l'agence spatiale russe Roscosmos avait évoqué "un objet en orbite" et avait fait savoir que les astronautes - parmi lesquels les deux cosmonautes russes Anton Shkaplerov et Pyotr Dubrov - étaient hors de danger, sans pour autant faire mention d'un possible test de missile.

"L'orbite de l'objet, qui a forcé l'équipage aujourd'hui à se rendre dans le vaisseau selon les procédures standard, s'est éloigné de l'orbite de l'ISS", a tweeté Roscosmos. "La station est désormais en zone verte." "Les amis, tout est en ordre chez nous. On continue le travail selon notre programme", a également tweeté le cosmonaute russe Anton Shkaplerov.

Contactée, la Nasa n'a pas immédiatement répondu aux demandes de l'AFP. Cette procédure doit leur permettre de pouvoir quitter la Station spatiale vers la Terre en cas d'urgence.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - L'insuffisance de la vaccination et du dépistage est un "cocktail toxique", selon l'OMS

"Un provocateur à la Donald Trump" : la candidature d'Eric Zemmour vue par la presse anglo-saxonne

Pots entre collègues, cantine d'entreprise... Ce que préconise le gouvernement pour les repas au travail

VIDÉO - Los Angeles : le fiasco de "The One", la maison la plus chère du monde

Covid-19 : plus de 10.000 patients hospitalisés, "la situation est en train de s'aggraver", annonce Olivier Véran

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.