Un mystérieux signal radio détecté au centre de la Voie lactée

Voie lactée c'est quoi

ASTRONOMIE - Dotée de signatures d'ondes radio très inhabituelles, la source, située non loin du centre de la Voie lactée, ne correspond à aucun objet connu. Le mystère demeure sur l'origine ce signal radio.

L'espace est loin d'avoir livré tous ses secrets. En voilà une nouvelle preuve. Des scientifiques ont détecté des ondes radio inhabituelles provenant du centre de la Voie lactée, la galaxie où se trouve la planète Terre. Le signal d'énergie ne ressemble à aucun phénomène étudié auparavant. Il pourrait suggérer un objet stellaire inconnu à ce jour. Sa luminosité varie considérablement et le signal s'allume puis s'éteint apparemment au hasard, a déclaré Ziteng Wang, auteur principal de cette étude dans The Astrophysical Journal et doctorant à l'École de physique de l'Université de Sydney.

"La propriété la plus étrange de ce nouveau signal est qu'il a une polarisation très élevée. Cela signifie que sa lumière oscille dans une seule direction, mais cette direction tourne avec le temps", a-t-il déclaré. L'équipe, à l'origine de cette étude, a pensé qu'il pourrait s'agir d'un pulsar - une étoile à neutrons, tournant très rapidement sur elle-même et émettant un rayonnement électromagnétique qui balaye périodiquement l'espace - ou un type d'étoile, qui émet d'énormes éruptions solaires. 

Un objectif "unique" au comportement "extraordinaire"

Or, les signaux de cette source d'ondes radio ne correspondent pas à ce qui est attendu habituellement par les astronomes pour ce type d'étoiles. "Cet objet était unique en ce sens qu'il a commencé par être invisible, est devenu brillant, s'est estompé puis est réapparu. Ce comportement était extraordinaire", a déclaré Tara Murphy, co-auteur de l'étude parue dans The Astrophysical Journal, professeur à l'Institut d'astronomie de Sydney et à l'École de physique de l'Université de Sydney. L'objet inconstant a été nommé "ASKAP J173608.2-321635", en référence à ses coordonnées dans le ciel nocturne. 

Lire aussi

Initialement repérée lors d'une étude du ciel, à l'aide du radiotélescope australien Square Kilometer Array Pathfinder, la source inconnue a fait l'objet d'observations de suivi par la Nouvelle-Galles du Sud et l'Observatoire de radioastronomie sud-africain. "Le comportement de la source était radicalement différent. Elle a disparu en une seule journée, alors qu'elle avait duré des semaines dans nos précédentes observations", a ajouté l'astronome Tara Murphy. D'autres télescopes pourraient être utilisés à l'avenir, dont le Square Kilometer Array (SKA), le futur plus grand télescope au monde, pour aider à résoudre ce mystère.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Tempête Aurore : ce qui vous attend ce soir et cette nuit de la Bretagne à Paris

EN DIRECT - Tempête Aurore : routes coupées, toitures envolées... des dégâts dans le sillage des rafales

Tempête Aurore : une "mini-tornade" frappe une commune du Finistère et détruit une maison

SONDAGE EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : Le Pen, Zemmour et Bertrand toujours au coude-à-coude

EXCLUSIF - "On ne connaissait pas Nordahl Lelandais" : pour la première fois, des invités du mariage où a été enlevée Maëlys témoignent

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.