Création du métavers : Facebook serait sur le point de changer de nom

Création du métavers : Facebook serait sur le point de changer de nom

INTERNET - Selon le site The Verge, Mark Zuckerberg envisagerait de changer le nom de sa société la semaine prochaine. Notamment pour développer le "métavers", considéré comme le prochain grand saut technologique dans l'évolution d'Internet.

Ne l'appelez plus Facebook ? Selon le très sérieux The Verge, Mark Zuckerberg pourrait annoncer la semaine prochaine un nouveau nom pour sa société. Objectif ? Franchir une nouvelle étape, en développant ses ambitions dans le métavers. Mais aussi faire oublier les polémiques dont il a été la cible ces dernières années.

"Cette évolution positionnerait le réseau social Facebook comme l'un des nombreux produits d'une société comptant plusieurs activités, comme Instagram, WhatsApp, Oculus et d'autres", détaille The Verge. Et le site de préciser que l'annonce pourrait être faite le 28 octobre, au cours d'une conférence de presse de Mark Zuckerberg. 

"Horizon" à la place de Facebook ?

Si aucun nom n'a filtré pour l'heure, The Verge mise sur le mot "Horizon". En effet, "Horizon Worlds" est déjà le nom choisi pour la plateforme de réalité virtuelle encore en développement de Facebook.

En changeant de nom, la société américaine souhaite "mieux refléter les efforts de Facebook pour bâtir le métavers", selon The Verge. Le "métavers", contraction de méta-univers ("metaverse" en anglais), est une sorte de doublure numérique du monde physique, accessible via internet. Grâce notamment à la réalité virtuelle et augmentée, il devrait permettre de démultiplier les interactions humaines, en les libérant des contraintes physiques, via internet. Preuve de l'engouement de Facebook pour le métavers : pas moins de 10.000 personnes vont être embauchées d’ici à cinq ans dans l'Union européenne.

"Nous allons opérer une transition"

Déjà, en juillet, Mark Zuckerberg avait détaillé au site The Verge ses ambitions : "Nous allons effectivement opérer une transition, les gens ne nous verront plus comme un réseau social en premier, mais comme une entreprise de métavers".

Lire aussi

En outre, un changement de nom permettrait au réseau social de ne plus être cité dès que la maison-mère est sous le feu des critiques. Dernier exemple en date ? Mardi, quand Facebook a fait savoir qu'il avait accepté de verser jusqu'à 14,25 millions de dollars pour solder des poursuites des autorités américaines. Ces dernières avaient accusé le groupe d'avoir réservé certains postes bien payés à des salariés étrangers au détriment de citoyens américains ou de résidents permanents.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Variant Omicron : bond "préoccupant" à 183 cas au Danemark

Télétravail, vaccination des enfants... Ce qui pourrait être annoncé à l'issue du Conseil de défense lundi

Présidentielle 2022 : un premier meeting "à risque" pour Eric Zemmour

Covid-19 : les Français réticents à utiliser le vaccin Moderna, dont on aura pourtant besoin pour la 3e dose

VIDÉO - Indonésie : l'éruption du volcan Semeru fait au moins 13 morts, des milliers d'habitants ont fui Java

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.