L’ADN d’une femme ayant vécu il y a 7200 ans découvert en Indonésie

L’ADN d’une femme ayant vécu il y a 7200 ans découvert en Indonésie

DÉCOUVERTE - Un ADN ancien a été découvert dans les restes d'une femme décédée il y a 7.200 ans en Indonésie. Il vient apporter de nouvelles informations sur la migration des premiers être humains dans cette région à mi-chemin entre l'Océanie et l'Asie.

Une découverte rare. Des archéologues ont mis la main sur un ADN très ancien retrouvé dans les restes d'une femme décédée il y a 7.200 ans, rapporte The Guardian. Les restes, qui appartiennent à une adolescente surnommée Bessé, ont été découverts dans la grotte de Leang Panninge sur l'île indonésienne de Sulawesi qui fait partie de la Wallacea. L'ADN a été extrait de l'os temporal qui abrite l'oreille interne. 

Lire aussi

Le séquençage génétique a montré que Bessé avait une histoire ancestrale unique, qui n'a aucun lien avec une personne vivante aujourd'hui ni avec aucun humain connu du passé. En revanche, près de la moitié de sa constitution génétique est similaire à celle des Australiens autochtones actuels et des habitants de la Nouvelle-Guinée et des îles du Pacifique occidental. 

Ses ancêtres auraient fait partie de la vague initiale de mouvements des premiers humains d'Asie continentale- Le professeur Adam Brumm de l'Université Griffith

Cette découverte vient également nourrir la réflexion autour de la migration des premiers humains. "Ses ancêtres auraient fait partie de la vague initiale de mouvements des premiers humains d'Asie continentale à travers ces îles wallacées vers ce que nous appelons aujourd'hui Sahul, qui était la masse continentale combinée de l'Australie et de la Nouvelle-Guinée", a déclaré le professeur Adam Brumm de l'Université Griffith, qui a codirigé la recherche.

Une découverte qui révolutionne les connaissances sur l'histoire humaine primitive

L'ADN de Bessé a montré également un lien ancien avec l'Asie de l'Est, ce qui remet en question les connaissances acquises sur la chronologie de la migration vers la Wallacea. "On pense que la première fois que des personnes d'ascendance principalement asiatique sont entrées dans la région wallacée, c'était il y a environ trois ou quatre mille ans, lorsque les premiers agriculteurs néolithiques préhistoriques sont entrés dans la région en provenance de Taïwan", a déclaré Adam Brumm. Cette découverte suggère donc un mouvement antérieur d'une population d'Asie vers cette région. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Exposition d'une photo d'Emmanuel Macron en maillot de bain : le couple présidentiel porte plainte

Pourquoi SOS Médecins entame une grève de 24 heures dès lundi matin

Covid-19 : les tests deviendront payants le 15 octobre seulement pour les non-vaccinés, annonce Jean Castex

Elections en Allemagne : les sociaux-démocrates en tête, incertitudes sur la succession d'Angela Merkel

Pneus hiver ou chaînes obligatoires : voici la carte des départements concernés

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.