Une cavité géante découverte dans la Voie lactée

Des astronomes ont découvert dans la Voie lactée une cavité géante ceinturée par deux nébuleuses, les nuages de Persée et du Taureau, apparues à la suite d'au moins une gigantesque explosion d'étoile, selon une étude publiée mercredi 22 septembre 2021.

ESPACE - Une équipe d'astronome a annoncé ce mercredi avoir découvert, grâce à une modélisation 3D inédite, une cavité géante dans la Voie lactée. Elle se serait formée à la suite de l'explosion d'au moins une étoile.

Elle est apparue à la suite d'au moins une gigantesque explosion d'étoile. Une équipe internationale d'astronomes ont annoncé ce mercredi dans une étude avoir découvert une cavité géante dans la Voie lactée. Elle est ceinturée par deux nébuleuses, les nuages moléculaires de Persée et du Taureau. 

Il faut imaginer une "sorte de sphère dont l'intérieur serait comme vide", explique à l'AFP le chercheur Shmuel Bialy, du Centre pour l'astrophysique d'Harvard et du Smithsonian. Cette "super-bulle", d'un diamètre d'environ 500 années-lumière (environ 4,7 millions de milliards de km), possède une l'enveloppe extérieure qui serait partiellement constituée par les deux nuages de Persée et du Taureau.

L'intérieur de la cavité contient bien un peu de poussière, "mais avec une densité très faible par rapport à celle des nuages", dit à l'AFP le cosmologiste et astrophysicien Torsten Ensslin, professeur-associé à l'Institut allemand Max Planck pour l'astrophysique.

Une découverte qui pourrait en appeler d'autres

"Nous pensons que c'est dû à une supernova, une explosion géante qui a poussé ces gaz et formé ces nuages", indique Shmuel Bialy, dont l'étude suggère un scénario de multiples supernovæ. Selon cette théorie, une ou plusieurs étoiles en fin de vie ont explosé et progressivement repoussé l'essentiel du gaz dans lequel elles baignaient pour former cette cavité, il y a entre 6 et 22 millions d'années.

"Nous observons aujourd'hui la cavité dans son dernier stade, où elle a déjà ralenti (son expansion), et permis la formation des nuages" de Persée et du Taureau, ajoute-t-il. Ces derniers sont scrutés depuis longtemps, en raison de leur proximité avec la Terre - entre 500 et 1.000 années lumière de distance, une paille à l'échelle de notre Voie lactée, qui fait plus de 80.000 années lumière de diamètre. Mais aussi parce qu'ils abritent des pouponnières d'étoiles, formées grâce au mélange de gaz moléculaire et de poussière composant ces nuages.

Le chercheur entend maintenant se pencher sur les jeunes populations d'étoiles qui y voient le jour. Quant au professeur Ensslin, il s'attend à la "découverte de nombreuses autres structures" comme celle de Per-Tau. "Cette bulle n'est probablement qu'une parmi d'autres", explique-t-il.

Lire aussi

La découverte de cette cavité a été faite grâce à l'élaboration d'une carte en trois dimensions. C'est la première fois que des scientifiques arrivent à concevoir une carte 3D d'une telle structure, baptisée "Per-Tau Shell", avec l'aide de techniques de calcul et d'imagerie de pointe, et surtout d'une carte des gaz moléculaires d'une région bien plus grande, dressée grâce aux données du télescope spatial européen Gaia. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "The Voice All Stars": Anne Sila remporte la finale

Présidentielle 2022 - "Il n'y a pas de Jupiter" : pour son premier meeting, Anne Hidalgo s'en prend à Emmanuel Macron

Turquie : Erdogan annonce l'expulsion d'une dizaine d'ambassadeurs, dont celui de France

Colombie : Otoniel, le plus grand trafiquant de drogue du pays, capturé dans la jungle

"The Voice" : en larmes, Jenifer annonce qu'on ne la reverra "probablement" plus dans l'émission

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.