Comment un tir de missile russe a mis en danger l’ISS

Comment un tir de missile russe a mis en danger l’ISS

ESPACE - La nuit de lundi à mardi, après un tir de missile russe, les astronautes à bord de la Station spatiale internationale ont dû se mettre à l'abri. Une évacuation d'urgence a été envisagée.

La Station spatiale internationale est encore endormie quand la radio grésille. C'est un message urgent envoyé depuis la Terre : "Nous venons d'être informé de la destruction d'un satellite, vous allez devoir commencer la procédure Safe Haven". Un nuage de débris se dirige vers la station. La procédure Safe Haven impose à l'équipage de se replier dans la partie la moins exposée de la station. Ces débris même minuscules peuvent causer d'énormes dégâts à cause de leur vitesse, presque 30.000 km/h. Les sept membres de l'équipage passent la nuit dans les capsules Soyouz et SpaceX arrimées à la station. Les débris passent finalement à côté. Mais d'où viennent-ils ?

Toute l'info sur

Le 13H

Plusieurs soupçons pèsent sur la Russie. Lundi, Moscou a en effet testé un système de missile antisatellite. Il aurait détruit son objectif : un vieux modèle soviétique. Des débris auraient touché l'ISS. C'est ce qu'affirme le gouvernement américain en tout cas. Les Russes rétorquent qu'il s'agit d'accusations infondées. Aujourd'hui, les débris ne menacent plus la station. Les sept astronautes dont deux Russes ont pu reprendre leur mission.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : un premier cas du variant Omicron détecté aux États-Unis

"Un provocateur à la Donald Trump" : la candidature d'Eric Zemmour vue par la presse anglo-saxonne

Covid-19 : Doctolib saturé, comment réserver sa dose de rappel malgré tout ?

Pots entre collègues, cantine d'entreprise... Ce que préconise le gouvernement pour les repas au travail

VIDÉO - Los Angeles : le fiasco de "The One", la maison la plus chère du monde

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.