Autonomie de 1000 km, charge en 3 min... Découvrez la première berline à hydrogène française

Autonomie de 1000 km, charge en 3 min... Découvrez la première berline à hydrogène française

ÉNERGIE PROPRE - Un constructeur tricolore vient de dévoiler le prototype de sa berline à hydrogène, qui devrait sortir d'usine en 2025. Une vitrine pour une filière d'excellence française.

Différentes start-up françaises parient sur l'hydrogène. La société Hopium a ainsi présenté jeudi 17 juin un prototype de sa berline à hydrogène, la "Machina". Dirigée par le pilote Olivier Lombard, Hopium compte commercialiser d'ici à fin 2025 cette voiture de luxe promettant 1000 kilomètres d’autonomie avec un plein, qui se fait en trois minutes, pour une puissance de 500 chevaux. "Le prototype a pu être évalué et perfectionné au travers d’essais sur banc et sur piste", indique la société dans un communiqué. "Avec une vitesse d’une capacité de 200 km/h, cette version-test frise déjà les performances promises par l’Hopium Machina dans sa version définitive"

Toute l'info sur

Le WE

La solution d'avenir, c'est l'hydrogène- Olivier Lombard, fondateur d'Hopium

"L’électrique, il fallait peut-être y aller mais, en tout cas, pour moi, ce n’est qu’une transition. C’est-à-dire que la solution vraiment pérenne et d’avenir, c’est l’hydrogène. Surtout qu'avec l’hydrogène, finalement, il y a énormément d’applicatifs [...] On peut très bien chauffer sa maison avec de l’hydrogène ou produire de l’électricité", souligne Olivier Lombard, le fondateur,  dans le reportage de TF1 en tête de cet article.

L’hydrogène présente l'avantage de n’émettre que de la vapeur d’eau, ce qui en fait une piste importante pour remplacer les hydrocarbures. Il présente cependant l'inconvénient non seulement d'être encore coûteux à produire mais aussi de nécessiter pour sa fabrication l’emploi de sources d’énergies fossiles émettrices de gaz à effet de serre. 

Seuls Toyota et Hyundai déjà sur le marché

Hopium, qui compte une trentaine de collaborateurs, a levé 7,3 millions d’euros auprès d’investisseurs privés. La société a profité de cette annonce pour ouvrir son carnet de commandes et a promis "un nouveau rendez-vous" pour le premier trimestre 2022 mais la production ne débutera que quelques années plus tard. En attendant, les futurs acquéreurs de cette berline à hydrogène peuvent précommander un véhicule moyennant un acompte de 410 euros... pour un prix final de 120.000 euros.  

À ce jour, seuls Toyota et Hyundai proposent déjà des voitures propulsées par une pile à combustible, qui recharge une batterie avec un moteur à hydrogène. D’autres constructeurs misent d’abord sur le développement de cette énergie pour remplacer le diesel dans les camions et fourgons, dans lesquels les gros réservoirs d’hydrogène se logent mieux. Hopium travaille sur "la compacité du système, situé à l’avant du véhicule", indique Olivier Lombard. L’entrepreneur compte aussi sur un "développement rapide" des stations de recharge au cours des prochaines années, alors qu’on n'en compte, pour l’instant, qu’une dizaine en Europe. 

Des yacht et vélos français alimentés à l'hydrogène

Des innovations également tricolores concernent les bateaux et les vélos. Le yacht The New Era, propulsé par deux moteurs de 300 chevaux chacun alimentés par l’électricité d’une pile à hydrogène, est une première mondiale. Cette innovation technologique créée par la start-up Hynova, basée à La Ciotat, est capable d’embarquer douze personnes à bord. Jusqu’au 10 juillet, elle fera le tour des ports de Méditerranée. L’occasion de présenter ce mode de propulsion propre, qui ne fait pas de bruit et n'émet pas de gaz à effet de serre mais aussi de plaider pour l'installation de barges de recharge pour les bateaux qui utilisent l’hydrogène comme carburant. "On lance notre propre chantier naval à La Ciotat donc il y a un vrai projet industriel français derrière. On va essayer de faire du circuit court, du circuit français, c’est important pour moi aussi", affirme Chloé Zaied, fondatrice de Hynova Yachts. 

Lire aussi

La start-up Pragma Industries, quant à elle basée à Biarritz, a déjà mis 300 vélos à hydrogène sur le marché. Le principal atout d’un vélo comme celui-ci est la longévité de la batterie. Elle dure en moyenne douze ans contre trois pour un vélo électrique. Mais le prix d'une telle bicyclette reste un frein à l'achat : 4000 euros. "Ce qui coûte le plus cher dans ce vélo, c’est l’innovation technologique française qu’on retrouve ici avec le stockage d’hydrogène et la pile à combustible qui est dans cette boîte noire. Aujourd’hui, ça coûte à peu près 2000 euros et c’est ce prix qu’on cherche à réduire actuellement", explique Pierre Forté, fondateur de cette entreprise. L’autonomie d’un vélo à hydrogène peut atteindre les 100 kilomètres et la charge se fait en une à deux minutes. 

La France a fortement investi dans l’hydrogène avec 7 milliards d’euros de plan de relance, pour rester l’un des pays les plus en avance au monde. 

Découvrez notre podcast "Impact Positif"

Écoutez ce podcast sur votre plateforme d'écoute préférée : 

- Sur APPLE PODCAST

- Sur SPOTIFY

- Sur DEEZER

Devant l’urgence climatique, la crise démocratique, une société aux inégalités croissantes, certains ont décidé de ne pas rester les bras croisés, ils ont un coup d’avance, l’audace de croire qu’ils peuvent apporter leur pierre à l’édifice. Ils sont ce que l’on appelle des Changemakers.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Catalogne, Pays-Bas, Royaume-Uni... Comment expliquer la baisse de l'épidémie chez nos voisins ?

Variant Delta : avec deux doses, les vaccins Pfizer et AstraZeneca presque aussi efficaces que contre l’Alpha

EN DIRECT - Olivier Véran : "Le pass sanitaire, nous y mettrons fin à la minute où nous le pourrons"

La maladie de Charcot, le dernier combat de Jean-Yves Lafesse

Manifestations contre le pass sanitaire samedi dans toute la France: à quoi s'attendre?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.