Réalité augmentée, hôtel imprimé en 3D... À quoi ressemblera le tourisme de demain ?

Réalité augmentée, hôtel imprimé en 3D... À quoi ressemblera le tourisme de demain ?

RECONSTITUTION - Un peu comme dans le film "Retour vers le futur", le tourisme va à l'avenir nous renvoyer dans le passé. Nous vous expliquons, infographie 3D à l'appui, comment cela fonctionne.

Pour illustrer le tourisme de demain, partons en week-end à Rome. Tout commence par une promenade assez classique dans les ruines du forum romain, en plein cœur de la capitale italienne. Le voyage se fait par le biais de lunettes spéciales. Elles permettent à celui qui les porte, grâce à un filtre s'appliquant sur les lieux, de voir les bâtiments reprendre forme comme il y a 2000 ans.

Toute l'info sur

Le WE

Ces lunettes technologiques sont également équipées de petits haut-parleurs, qui permettent par exemple aux touristes de revivre l'ambiance sonore des courses endiablées de chars sur le Circus maximus, comme à l'époque. Toute la ville est reconstituée. Et grâce aux recherches archéologiques du moment, nous pourrions peut-être vivre, dans un futur très proche, New York au temps des Indiens ou encore Paris lors de la construction de la cathédrale Notre-Dame.

Des bâtiments et du mobilier imprimés en 3D

Autre innovation dans le secteur touristique, des hôtels seraient actuellement en cours de construction du côté du Mozambique, aux Philippines ou encore à Dubaï. Leur particularité, les chambres sont créées en quelques heures grâce à des imprimantes 3D géantes. Lits, tables de chevet... même le mobilier est fabriqué avec cette méthode, comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête d'article. Les imprimantes 3D suivent le tracé conçu par ordinateur.  À la place des cartouches de plastique, elles déposent des couches d'un mélange d'eau, de sable et de ciment. Les murs montent ainsi ligne par ligne. 

Lire aussi

À l'intérieur de la chambre aussi, tout est en impression 3D : le lit, la table de chevet... Sans oublier la petite imprimante 3D laissée à la disposition du client afin qu'il se fabrique ce dont il pourrait avoir besoin, comme un masque de plongée, une trousse de toilette ou encore un maillot de bain. À l'avenir, le grand luxe consistera peut-être à partir en vacances sans bagages. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : les tests antigéniques systématisés pour les voyageurs de Guyane

AstraZeneca : "Un crève-cœur" pour ces médecins contraints de jeter des doses inutilisées

Quels sont les scénarios pour rouvrir les terrasses et les lieux culturels le 15 mai ?

Affaire Mia : pourquoi l'alerte enlèvement a-t-elle été levée aussi rapidement ?

"Absolument impudique" : Vianney fâché par la couverture d’un magazine people

Lire et commenter