VIDÉO - "J'avais les yeux plein de larmes" : regardez l'interview d'Anne Mottet, la compagne de Thomas Pesquet

VIDÉO - "J'avais les yeux plein de larmes" : regardez l'interview d'Anne Mottet, la compagne de Thomas Pesquet

INTERVIEW - Quelques dizaines de minutes après le décollage, Anne Mottet, la compagne de Thomas Pesquet a accordé sa première réaction à notre envoyé spécial Jérome Garro. "J'avais les yeux plein de larmes".

Des esquisses de sourire, quelques mots discrets. Et un signe de main à défaut d'une étreinte impossible. Thomas Pesquet et sa femme Anne Mottet ont pu échanger quelques derniers mots avant que l'astronaute ne s'envole pour l'ISS ce vendredi matin depuis la base de Cap Canaveral en Floride.

Lui, à bord d'une Tesla dans sa combinaison d'astronaute. Elle, blouson de cuir, à un mètre à peine avant que 400 kilomètres ne les séparent entre la Terre et l'espace. Pour des raisons sanitaires, les astronautes ont l'interdiction d'entrer en contact physique avec leurs proches avant le départ. 

Toute l'info sur

Thomas Pesquet dans l'espace

"À partir de maintenant, je te regarderai sur écran", a posté l'épouse de l'astronaute sur les réseaux sociaux.

Lire aussi

"J'avais les yeux plein de larmes"

Ces derniers instants avant le décollage, Anne Mottet les a racontés à notre envoyé spécial Jérôme Garro. "C'est une succession de derniers moments. C'est très émouvant évidemment", explique-t-elle. Vint ensuite la tension, immense, du compte à rebours. Puis le soulagement. "J'avais les yeux plein de larmes", confie, la voix encore chargée d'émotion, Anne Mottet. "J'essayais juste de ne rien louper. Il y avait la famille, les amis autour de moi. C'était un moment que je voulais partager. On se dit  :  c'est magnifique... tout se passe bien, tout se passe bien." 

En vidéo

Thomas Pesquet, derniers échanges avec sa femme avant le départ

Ingénieure de profession diplômée de l'Institut national polytechnique, Anne Mottet est chargée des politiques d’élevage à la FAO, l'organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture, qui est basée à Rome (Italie). Le couple, sans enfant, est donc habitué à vivre loin l'un de l'autre. Ils seront désormais séparés pendant plus de six mois, durée de la mission Alpha de Thomas Pesquet. Une séparation qu'ils ont minutieusement anticipée. "Ca se prépare. C'est un peu comme une mission. "

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : le variant découvert en Inde classé comme "préoccupant" par l'OMS

EN DIRECT - Tensions à Jérusalem, frappes sur la bande de Gaza : Washington condamne "une escalade inacceptable"

Mort de Michel Fourniret : "Il était incapable de donner des informations", réagit le père d'Estelle Mouzin

Vincent éliminé de "Koh-Lanta" : "En rentrant, je me suis inscrit à une formation pour devenir coach de vie"

Cinq départements désormais en alerte orange pluie-inondation

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.