L'Etna sort de sa torpeur : les images spectaculaires de la dernière éruption

L'Etna sort de sa torpeur : les images spectaculaires de la dernière éruption

ITALIE - Le volcan le plus haut d'Europe connaît une intense activité depuis le 16 février dernier. De puissantes explosions de lave et de cendres ont encore eu lieu ce vendredi, offrant un spectacle saisissant aux habitants de la petite ville portuaire de Catane.

Le volcan sicilien Etna a connu ce vendredi une nouvelle éruption, spectaculaire mais sans danger, entraînant une pluie de cendres sur la ville portuaire de Catane, située à un petite trentaine de kilomètres. Un impressionnant panache de cendres s'élevait au-dessus du sommet enneigé du volcan "Ces fontaines de lave montent à plus de 500 mètres de haut. Et le panache de cendres, lui, peut atteindre une altitude de cinq à six kilomètres. Il est emporté par les vents et se disperse à des dizaines de kilomètres à la ronde. C’est la raison pour laquelle l’aéroport de Catane a dû être fermé pendant quelques heures", explique Jacques-Marie Bardintzeff, volcanologue à l’Université Paris-Saclay. 

Toute l'info sur

Le WE

Lire aussi

La nuit arrivée, ce nuage s'était largement dissipé, mais l'Etna était encore le théâtre de nombreuses coulées de lave incandescente, offrant un spectacle saisissant aux habitants de Catane. Même s'il n'y a aucun risque, la police veille au grain pour éviter que des curieux ne viennent s'aventurer trop près du volcan, sorti de sa torpeur depuis le 16 février. "En ce moment, il y a beaucoup de matières volcaniques qui retombent. Dans pareil cas, nous empêchons les randonneurs de s’approcher de cette zone qui est potentiellement dangereuse", explique Angelo Maria Cristaudo, membre de la police de Catane.

Les explosions de lave et de cendres vont durer encore pendant plusieurs jours, peut-être des semaines voire des mois- Jacques-Marie Bardintzeff, volcanologue à l’Université Paris-Saclay

D'une superficie de 1250 kilomètres carrés, l'Etna est le plus haut volcan (3324 mètres) en activité en Europe, avec des éruptions fréquentes depuis environ 500.000 ans. "Les explosions de lave et de cendres vont durer encore pendant plusieurs jours, peut-être des semaines voire des mois", explique Jacques-Marie Bardintzeff. "Les pics d’intensité vont progressivement s’espacer dans le temps. De tous les jours, cela va passer à tous les quelques jours, puis à toutes les semaines. Et ensuite, cela va s’arrêter", poursuit le volcanologue. Le 13 décembre dernier, une éruption, moins spectaculaire, avait eu lieu. Un phénomène qui n'a rien d'exceptionnel. Chaque année, pas moins de cinquante éruptions sont recensées à travers le monde.

Sur le même sujet

Lire et commenter