Wi-Fi, caméra... Kalachnikov s'apprête à lancer un nouveau fusil de chasse

Le groupe n'a pas indiqué pour l'heure de date de commercialisation.

ARME 2.0 - Le fabricant d'armes russe Kalachnikov, en mutation depuis son rachat en 2014, entend séduire la nouvelle génération en lançant un fusil de chasse doté d'une caméra et d'un connexion Wi-Fi.

À la fois intelligent, tactile et connecté, ce fusil de chasse au look avant-gardiste, emprunté à l’univers des jeux vidéo, est la dernière nouveauté du fabricant russe Kalachnikov. En ligne de mire, la génération Z, autrement dit celles des 14-20 ans. Cette "arme gadget", selon les mots de l’actuel patron de la firme Vladimir Dmitriev, s’inspire d’un modèle déjà existant, le MP-155. Pour cette nouvelle version, baptisée "Ultima" et qui n'est pas donc pas destinée à un usage militaire, l’entreprise a mis le paquet dans l’espoir de séduire un nouvelle clientèle. "Notre objectif est d'attirer le public qui a grandi avec des gadgets et ne peut s'imaginer sans eux", explique le PDG du groupe, dans un entretien au journal russe RBK

Le MP-155 Ultime embarque toute une gamme de fonctionnalités. En connectant le fusil à son smartphone, l’utilisateur peut par exemple filmer son entraînement et diffuser les images en direct sur Internet. Sur un écran tactile apparaît en temps réel le nombre de coups tirés et de balles restantes, un peu comme dans une simulation de tir. L'arme intègre également un boussole et un minuteur, de manière à rendre l'expérience encore plus immersive. "Je veux vraiment que les gens possèdent une arme responsable et en même temps que ça leur procure un frisson (...) pourquoi ne pas profiter de l'adrénaline et du plaisir de ce type de passe-temps ?", soutient le patron de Kalachnikov. 

Une arme qui soulève des inquiétudes

Ce nouveau modèle, qui a été dévoilé pour la première fois en août dernier lors du salon Army 2020, tire cependant à balles réelles, en utilisant des munitions de calibre 12/76. Avec de telles fonctionnalités, notamment le fait de pouvoir diffuser des images en direct sur Internet, ce fusil dit intelligent soulève des inquiétudes. En Russie, où le contrôle des armes est strict, les fusillades dans les écoles ou les lieux publics sont rares. Mais ce fusil est destiné au marché international, laissant craindre un usage détourné. Le groupe Kalachnikov n’a d'ailleurs pas indiqué pour l'heure de date de commercialisation. Quant à son prix, il faudra compter un peu plus de 1000 euros. 

De l'AK-47 au robot de guerre bipède

Le MP-155 Ultima s'inscrit dans la nouvelle politique de l'entreprise qui connaît une transformation sans précédent dans son histoire bicentenaire depuis son rachat en 2014. Dernièrement, Kalachnikov a fait une incursion remarquée dans le domaine de la voiture électrique, des drones et aussi des yachts. Avec aussi quelques ratés, à l'instar de Igorek (littéralement "petit Igor" en russe), un robot de guerre bipède censé aider des soldats à se déplacer en milieu hostile. Lors de sa présentation, l’engin était désespérément statique sur le stand de la marque, ce qui avait suscité de nombreuses moqueries sur les réseaux sociaux.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REPLAY – Revoyez l’interview de Nicolas Sarkozy au JT du 20h de TF1

Confinement dans le Pas-de-Calais, nouveaux départements sous vigilance... ce que devrait annoncer Jean Castex ce jeudi

EN DIRECT - Nouveau record de décès du Covid en 24h au Brésil : 1.910 morts

Allocations Pôle Emploi : trois cas pour comprendre le nouveau calcul

VIDÉO - Nicolas Sarkozy sur TF1 : "Je me battrai jusqu’au bout pour que la vérité triomphe"

Lire et commenter