Affaires criminelles : l'ADN peut-il tout résoudre ?

Affaires criminelles : l'ADN peut-il tout résoudre ?

JT 20H - L'ADN est devenu crucial dans de nombreuses affaires criminelles. Il permet de disculper des innocents, mais aussi de confondre des coupables. C'est le cas de Craig Coley, un Américain, innocenté après près de 40 ans de prison.

Accusé d'avoir tué son ancienne petite-amie et son fils de quatre ans, Craig Coley a été condamné à une prison à perpétuité en 1978. Cependant, il n'a cessé de clamer son innocence. En 2016, l'affaire prend un nouveau tournant. De nouvelles traces d'ADN sont découvertes et ne correspondent pas au détenu. L'homme a finalement été libéré après avoir passé 39 ans en prison et sera indemnisé d'une somme de 18 millions d'euros. Et depuis, 200 autres cas similaires ont été résolus.

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 20H du 26/02/2019 présenté par Gilles Bouleau sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20H du 26 février 2019 des reportages sur l'actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Toute l'info sur

Le 20h

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Masques chirurgicaux : pourquoi il ne faut pas s'en débarrasser

"Ma femme est sénégalaise, je n’ai pas de leçons à recevoir" : l’humoriste Philippe Chevallier défend son vote pour Marine Le Pen

Covid-19 : hospitalisations, taux d'incidence... faut-il s'inquiéter du léger rebond des indicateurs ?

EN DIRECT - Covid : 68% des joueurs de Premier League entièrement vaccinés

Relations Russie-Otan très tendues : que se passe-t-il entre Moscou et l'Alliance atlantique ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.