Après "FarOut", voici "FarFarOut", le corps céleste le plus lointain jamais observé dans notre Système solaire

Sciences

FARAWAY, SO CLOSE - "FarOut", cette planète naine aux reflets roses découverte en décembre dernier, vient de perdre le titre honorifique de corps céleste le plus lointain jamais observé. "FarFarOut" se situe à 21 milliards de kilomètres du Soleil.

A la distance ahurissante de 21 milliards de kilomètres du Soleil, des astronomes ont repéré ce qu’ils pensent être l’objet le plus éloigné jamais observé dans notre Système solaire. Si cette découverte est confirmée, ce nouveau monde lointain pourrait détrôner VG18, cette planète naine aux reflets roses, située à dix-huit milliards de kilomètres de notre étoile et considérée depuis peu comme le corps céleste le plus distant ayant été observé. Finalement, "FarOut" (littéralement "loin", en français), comme l’avait surnommée ses découvreurs, n’aura pas conservé ce titre honorifique très longtemps.

C’est donc tout naturellement que les astronomes à l'origine de sa découverte ont nommé ce nouvel objet "FarFarOut". Pour le moment, tout ce que ces scientifiques ont pu voir dans leurs instruments, c'est un point de lumière. Mais cela suffit pour en déduire qu'il s’agit bel et bien d’une planète naine. Le Centre des planètes mineures (MPC) n’a pas encore avalisé leur découverte. Et il faudra probablement patienter plusieurs mois pour que cet organisme chargé de valider les nouvelles planètes lui donne son nom officiel. 

A la recherche de la neuvième planète du Système solaire

La découverte, publiée dans la revue Science magazine, a été réalisée par l’astronome américain Scott Sheppard, de la Carnegie Institution for Science (CIS), à Washington aux Etats-Unis. Ce dernier dirige le programme de recherche "Planet X", dont l'objectif est de traquer que cette hypothétique planète "cachée". Lui et ses collègues n'ont pas encore trouvé la preuve irréfutable de son existence. Cependant, au cours de leur quête, ils découvrent beaucoup d'autres choses. En décembre dernier, ils avaient déjà repéré "FarOut" sur des images prises par le télescope japonais Subaru, perché au sommet du Mauna Kea, à Hawaï. 

L’année dernière, outre "FarOut", l’équipe d'astronomes avait détecté une autre planète naine, baptisée "The Goblin" et située à environ 9,7 milliards de kilomètres, ainsi que douze nouvelles lunes en orbite autour de Jupiter. L’étude de ces objets extraordinairement lointains est utile dans la recherche de la fameuse "planète X". L’orbite de "The Globlin", tout comme celles de "FarOut" et "FarFarOut", pourrait en effet être influencée par cette mystérieuse planète et ainsi servir d'indicateur pour la trouver, explique Scott Sheppard.

En vidéo

EXPLORE - Pourquoi Pluton "la naine" pourrait redevenir une planète

Lire aussi

"Ces objets lointains sont comme des miettes de pain qui nous mènent à la planète X. Plus nous en trouverons, mieux nous pourrons comprendre le Système solaire extérieur et la planète qui, d’après nous, façonne leurs orbites", avait déclaré l'an dernier Sheppard, dans une interview au site Sciencealert

Cet astre, supposé se situer au-delà de Neptune à environ 50 milliards de kilomètres du Soleil, est impossible à repérer avec les instruments d'observations actuels. La prochaine génération de télescopes spatiaux, à l'instar du James Webb qui sera lancé dans l'espace en mars 2021 par la Nasa, pourrait augmenter les chances de le débusquer.

Lire et commenter