Une (quasi) super-Lune visible à la nuit tombée

Une (quasi) super-Lune visible à la nuit tombée
Sciences

ASTRONOMIE - On utilise ce terme lorsque la pleine lune coïncide avec le passage de notre satellite au plus près de la Terre, la rendant un peu plus imposante qu'ordinaire dans le ciel. Un spectacle qui s'est produit pour la dernière fois, enfin presque, dimanche 9 février.

Un astre lunaire plein, plus gros et brillant qu'à l'ordinaire. Si la super-lune du dimanche 9 février n'a pas rempli exactement tous les critères, elle a brillé dans les cieux, pour le plus grand plaisir des amoureux de la Voûte céleste. Pour entrer dans la catégorie "super-Lune", le satellite de la Terre doit être dans sa phase pleine et à la fois à son périgée, c’est-à-dire au moment où elle passe au plus près de notre planète.

Etant plus proche de nous, la Lune offre alors un tout autre visage. Lors de ce type d'événement, on estime que son disque est environ 7% plus grand et 30% plus lumineux que lors d'une pleine lune classique. 

L'astre lunaire sera à 361.875 km de la Terre

De fait, nous l'avons tous appris à l'école, la Lune fait le tour de la Terre en 29,5 jours. Ce qu’on sait moins, en revanche, c’est que l’orbite qu’elle décrit autour de notre planète n’est pas un cercle parfait (on dit qu’elle est elliptique). De ce fait, la distance qui sépare la Terre et la Lune oscille donc entre 356.410 kilomètres et 406.740 kilomètres (le point de son orbite le plus éloigné de la Terre, qu’on appelle l’apogée).

Dans le détail, d'après la définition de la Nasa, l’appellation "super-lune" est admise uniquement lorsque l'astre entre dans sa phase pleine et que la distance entre la Terre et la Lune est inférieure à 358.000 kilomètres. Or, notre satellite atteindra son périgée le jour suivant, lundi 10 février 2020 à 15h28 pétantes. Cependant, en France, la phase de pleine lune avait débuté la veille, dimanche 9 février à 8h35 du matin. A cet instant, notre satellite se trouvera à 361.875 kilomètres de la Terre, d'après les calculs du site Heavens-above.com.

Lire aussi

De ce fait, la différence était à peine perceptible à l’œil nu. Les plus tatillons (et ils n'ont pas tout à fait tord) pouvaient juger que ce n'est donc pas la première super-lune de l'année 2020. Mais qu’importe, la sœur jumelle de la Terre a sublimé le ciel, et c’est tout ce qui nous importe ! La première (vraie) super-lune, au sens strict de la définition, se produira le 9 mars prochain. Cette fois-ci, l'astre sera à une distance de 357.122 kilomètres.

Sur le même sujet

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent