Bientôt des pluies d'étoiles filantes en appuyant sur un simple bouton ?

Représentation d'artiste montrant une pluie de météorites artificielles dans le ciel de Shanghai.
Sciences

MONDE DE DEMAIN - Une startup japonaise veut créer des pluies d’étoiles filantes sur commande, en s'appuyant sur des mini-satellites en orbite autour de la Terre. Un projet fou qui pourrait voir le jour prochainement. On vous explique comment il fonctionnerait.

Observer la voûte céleste, à l’affût de traînées de poussières cométaires fendant le ciel à la vitesse de l’éclair, a diverti des générations et des générations de Terriens. Depuis la nuit des temps, en entrant dans l’atmosphère, ces morceaux d’étoiles se consument, créant alors des jets éphémères de lumière. Ainsi naissent (et meurent moins d’une seconde plus tard) les étoiles filantes. Difficile, toutefois, de savoir quand ce phénomène va se produire, même en gardant le nez pointé dans la bonne direction. C'est d'ailleurs ce qui le rend ce spectacle si féerique. Mais peut-être plus pour longtemps...

Au Japon, une astrophysicienne affirme en effet avoir trouvé un moyen pour déclencher une pluie d’étoiles sur commande. "Sky canvas", c'est le nom de ce projet, utilisera des mini-satellites pour larguer, à la demande, des météores artificiels en direction de la surface de la Terre. La startup Astro Live Experiences (ALE), fondée en 2011 par Lena Okajima, a déjà placé en orbite un premier engin en janvier dernier, nommé ALE-1. Celui-ci sera rejoint le 25 novembre prochain par ALE-2, a annoncé l'entreprise nippone dans un communiqué.

Visibles entre 3 et 10 secondes et jusqu'à 200 kilomètres

"Chaque satellite contient entre 500 et 1000 objets de forme ronde, mesurant entre 1 et 2 centimètres de diamètre, qui seront propulsés à la vitesse de 8 kilomètres par seconde", explique un porte-parole de l'entreprise, interrogé par la BBC. Et c'est là que la magie opère : la chaleur et la vitesse de la chute auront pour effet de transformer ces mini-projectiles en boules de feu de couleurs différentes. Le tout en émettant plus de luminosité que les authentiques étoiles filantes. Autres atouts de ces fausses météorites : elles pourront être visibles pendant plus longtemps, entre 3 à 10 secondes, et sur une zone couvrant 200 kilomètres de diamètre, affirme Lena Okajima, contactée par le site américain Wired

En vidéo

ARCHIVES - En août, les étoiles filantes illuminent le ciel

Ce pur divertissement à la sauce futuriste aura également une portée scientifique. "En étudiant la trajectoire de nos étoiles filantes artificielles, nous espérons pouvoir mieux comprendre la mécanique des étoiles filantes et des météorites naturelles", affirme la startup. Si toutes les conditions sont réunies, une première démonstration pourrait avoir lieu au printemps 2020 du côté d’Hiroshima. Un test grandeur nature qui, en cas de succès, pourrait bien convaincre les organisateurs des Jeux olympiques de 2024 de faire appel aux services de Astro Live Experiences.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter