Ce bébé lémurien né au zoo de Besançon a de quoi réjouir les amoureux de la nature

Sciences
ANIMAUX - Le parc zoologique de la Citadelle de Besançon a annoncé la naissance "exceptionnelle" d'un grand hapalémur, une espèce de lémurien en danger critique d'extinction.

Comment ne pas être attendri par l'image de ce bébé lové dans les bras de sa maman ? Mais le lémurien de l’île de Madagascar, comme une majorité d’espèces animales sur Terre, est aujourd'hui menacé d’extinction. Présent depuis déjà plusieurs années sur la "Liste rouge" de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), sa population est actuellement estimée à 1000 individus, encore à l’état sauvage, et 26 en captivité dans sept parcs animaliers dans le monde.


Face à ces chiffres alarmants, qui témoignent de l'urgente nécessité d'agir pour assurer l'avenir de cette espèce, la naissance exceptionnelle d’un bébé lémurien grand hapalémur au parc zoologique de la Citadelle de Besançon (Doubs) a de quoi réjouir tous les amoureux de la nature. Le petit animal a vu le jour dimanche 2 juillet dernier, vient d'annoncer l'établissement animalier.

C'est une très bonne maman, elle est très protectrice et s'en occupe très bien.Un soigneur du zoo de Besançon.

Agrippé au ventre de sa mère et blotti dans sa fourrure brun-gris, le petit primate, dont on ignore encore le sexe, ne la lâchera pas avant l'âge de deux mois. "C'est une très bonne maman, elle est très protectrice et s'en occupe très bien", explique un soigneur à l'AFP. Il s'agit du premier petit du couple formé par Veloma, 6 ans, et Ivongo, 14 ans.


"C'est un formidable espoir pour cette espèce de lémuriens de Madagascar au bord de l'extinction", souligne Margaux Pizzo, responsable du zoo bisontin. Le nom du petit animal sera soumis à un vote le 7 septembre prochain, à l'occasion des dix ans de l'association Helpsimus, dédiée à la sauvegarde du grand hapalémur sur l'île de Madagascar.

En 2018, le parc zoologique de Besançon a enregistré des naissances chez trois autres espèces de lémuriens de Madagascar menacées elles aussi de disparaître de la surface de la Terre, dans le cadre des programmes d'élevage européens pour la sauvegarde d'espèces menacées : les varis, les lémurs couronnés et les propithèques couronnés. L'espoir de sauver ces animaux d'une extinction complète commence à renaître.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter