Ce ver antique se dandinait sur Terre il y a 551 millions d'années

Sciences

PRÉHISTOIRE - Des paléontologues ont découvert dans le sud de la Chine un animal marin, anatomiquement ultra-simple, datant de 551 millions d’années. Il était l’un des premiers organismes terrestres doués de mouvement.

Il y a un peu plus d’un demi-milliard d’années, dans ce qui est aujourd’hui le sud de la Chine, une créature antique rampait au fond d'un marécage, dodelinant de tout son corps pour se frayer un chemin. Un chemin vers l’au-delà. Enseveli vivant, son corps, long de 27 centimètres, et la trace de son dernier déplacement se sont solidifiés au fil du temps à l'intérieur d'une couche de sédiment, offrant en héritage aux scientifiques l’opportunité d’observer l’un des premiers organismes terrestres doués de mouvement.

La découverte de ce fossile, dans une carrière située dans les Gorges du Yangtsé, dans la province du Sichuan, permet de dater plus précisément l’apparition des premiers animaux sur Terre. Baptisé Yilingia spiciformis, cet animal ressemblant à un mille-pattes vivait dans l'eau. Il possédait deux côtés symétriques, une tête et une queue. A en croire les scientifiques de l’Académie chinoise des sciences et de l’Université Virginia Tech (Etats-Unis), dont les travaux ont été publié mercredi 4 septembre dans la revue Nature, il serait "l'un des plus anciens animaux mobiles" doté d'une intelligence.

En vidéo

ARCHIVES - On a retrouvé les témoins de l'impact du météore qui a décimé les dinosaures

Lire aussi

Ce fossile se serait formé il y a environ 551 millions d’années, estiment les paléontologues, soit neuf millions d’années plus tôt que la fameuse explosion de la vie au Cambrien (- 542 à -488 millions d’années). Si de nombreuses traces de déplacement datant de cette époque ont déjà été découvertes en Australie, aux États-Unis, au Canada, ou encore en Afrique, les fossiles des animaux qui pourraient en être les auteurs se font plus rares.

Ces travaux apportent donc une nouvelle preuve que les animaux sont beaucoup plus vieux que le Cambrien. Ils confirment également  des calculs statistiques sur l’ADN laissant penser que le règne animal remonterait à 720 millions d’années. Il reste néanmoins encore un fossé de quelque 170 millions d’années à combler, jusqu’à l’apparition de cette étrange créature.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter