Coronavirus: les super-pouvoirs de la chauve-souris

Coronavirus: les super-pouvoirs de la chauve-souris
Sciences

MAMMIFÈRE - Avec son système immunitaire des plus robustes, la chauve-souris peut résister à une multitude de virus, et interroge les scientifiques.

Elle est soupçonnée d’être à l’origine du nouveau coronavirus. La chauve-souris est un mammifère des plus singuliers, le seul d'ailleurs à pouvoir voler. 1300 espèces différentes ont été recensées, soit le quart de toutes les espèces de mammifères connus du globe. Peu sujette aux maladies, elle aurait néanmoins pu porter le Covid-19 avant l'Homme.

"On a retracé très clairement que le SARS-CoV2 (le coronavirus responsable de la pandémie Covid-19) était très proche d'une petite chauve souris insectivore", souligne Alexis Lécu, chef vétérinaire directeur scientifique du parc zoologique de Paris Museum National d'Histoire Naturelle. Reste que si elle serait la première porteuse du virus, elle n'en souffre guère. Dotée d'un système immunitaire unique au monde, liée à sa physionomie, "la chauve-souris, en étant un mammifère volant longtemps, pratique un effort physique soutenu et fait qu'elle a adapté son organisme pour faire face à des charges de toxine et à des températures très élevées", explique le directeur scientifique.

Lire aussi

Un système immunitaire très développé

Toute l'info sur

LE WE 20H

Vivant en colonie et en grande promiscuité dans des abris qu'elles confectionnent ou qu'elles occupent, le chiroptère voit "son système immunitaire démarrer beaucoup plus vite que le système immunitaire d'un chien, d'un humain, d'un primate ou d'une souris". S'ajoute à cela une réaction anti-inflammatoire qui empêche le virus de détruire ses cellules. En le maintenant en sommeil dans son organisme, elle cohabite avec. Les virus réussissent alors à se reproduire plus vite. C'est ainsi que l'animal devient alors une forte source de contamination. 

Le nouveau coronavirus né chez la chauve-souris avant de passer par une autre espèce, possiblement le pangolin, avant de se transmettre à l'Homme. Un risque pour l'Homme qui occupe son habitat et l'ajoute à son menu. Mais en délivrant peu à peu ses mystères d'immunité à la science la chauve-souris pourrait peut-être devenir la grande protectrice des humains. Elles évoquent même déjà le bonheur et la longévité en Asie, et plus particulièrement en Chine.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent