Debout, Opportunity ! La Nasa a créé une playlist pour tenter de réveiller son robot martien

Debout, Opportunity ! La Nasa a créé une playlist pour tenter de réveiller son robot martien

DEMAIN
DirectLCI
WAKE UP ! - La NASA fait écouter des chansons des Beatles, Queen ou encore Iron Maiden à son robot martien, dans l'espoir de le réveiller.

Toujours pas de nouvelles d’Opportunity, le robot d'exploration de la planète Mars, conçu par la Nasa. Pris dans une gigantesque tempête de sable, le robot n’a plus donné signe de vie depuis le 10 juin dernier. Après 14 ans de bons et loyaux services à arpenter la planète Mars, celui-ci n’a pas vu le soleil depuis plusieurs semaines, ce qui empêche d’alimenter ses batteries en énergie.


Sur Mars, les tempêtes n’ont pas grand-chose à voir avec celles qu’on connaît sur Terre. Les vents ont beau être vigoureux - jusqu'à 150 ou 200 km/h - ils n'ont que peu d'effets du fait de la quasi-absence d'atmosphère. En écorchant le sol martien, les bourrasques soulèvent de fines poussières d'un dixième à un centième de millimètre qui montent dans l'atmosphère et obscurcissent l'environnement.

Wham!, les Beatles, Queen, Gloria Gaynor...

Or, sans la lumière du soleil, le robot d'exploration a basculé en mode "panne". Seule subsiste une horloge qui est chargée de le "réveiller" à intervalles réguliers pour vérifier si ses batteries se rechargent. Lorsqu'Opportunity s'est posée pour la première fois sur Mars, en janvier 2004, la Nasa lui avait fait écouter une chanson tous les jours, dans le but de le réveiller. Un cérémonial, qui avait duré tout de même trois mois, avant que le robot ne sorte de son hibernation.


Depuis le 4 août dernier, alors que le moral des ingénieurs de la Nasa a commencé à baisser et que la tempête baisse en intensité, c’est cette même méthode qui est mise en œuvre, dans l’espoir de parvenir à sortir Opportunity de son coma. Le premier morceau choisi a été Wake Me Up Before You Go-Go de Wham!. Toutefois, elle n'a malheureusement pas réussi à réveiller Opportunity. Une playlist s'est alors créée. 

Cela pourrait prendre des semaines, en espérant que ça ne soit pas des mois.Michael Staab, ingénieur au laboratoire Jet Propulsion de la Nasa

Sur cette compilation pour le moins éclectique et disponible en écoute sur Spotify,on trouve des références aux noms évocateurs, telles que les chansons Here Comes The Sun des Beatles, Keep Yourself Alive de Queen, I Will Survive de Gloria Gaynor, Space Oddity de David Bowie, Rocket man d’Elton John, ou encore The Trooper du groupe de métal Iron Maiden."Nous allons continuer à passer cette playlist jusqu'à qu'Opportunity nous réponde, a déclaré à Space.com Michael Staab, ingénieur du laboratoire Jet Propulsion de la NASA. Cela pourrait prendre des semaines, en espérant que ça ne soit pas des mois."

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter