Cet ancêtre de la tomate, découvert en Patagonie, est vieux de 52 millions d'années

Cet ancêtre de la tomate, découvert en Patagonie, est vieux de 52 millions d'années

Sciences
DirectLCI
DÉCOUVERTE - Des chercheurs ont récemment découvert en Argentine deux fossiles d’une baie qui poussait sur Terre il y a environ 52 millions d’années. Leurs recherches pourraient contribuer à mieux comprendre la manière dont les fruits et légumes ont évolué depuis leur apparition sur Terre.

On savait que la tomate était déjà cultivée par les Incas de la région andine dès le XIIIe siècle. Elle n'était alors pas plus grosse que la tomate-cerise que nous connaissons de nos jours. A en croire les travaux d’une équipe de paléontologues, l’histoire génétique de ce fruit pourrait toutefois remonter à bien plus loin qu’on ne le pensait. Et cela, grâce à la récente découverte de deux fossiles particulièrement bien conservés d'une baie, encore inconnue jusqu'à présent, dans la province de Chubut en Patagonie (Argentine). 


A cet endroit se trouvait il y a environ 52 millions d'années une forêt tropicale tempérée, où poussait ce fruit appartenant à mi-chemin entre la tomatille, cette baie couramment utilisée dans la cuisine mexicaine, et la cerise de terre, plus communément appelée physalis, qui se trouve aujourd'hui un peu près partout dans le monde. D’après les auteurs de la découverte, ces deux baies fossilisées semblent appartenir à la famille des Solanacées, une variété de plantes à qui l’on doit notamment de nombreuses espèces alimentaires, telles que la pomme de terre ou la tomate ou l'aubergine.

Mieux comprendre comment ont évolué les fruits et légumes

Les paléontologues pensaient que cette plante avait fait son apparition sur Terre il y a environ 25 millions d’années. "Nos fossiles montrent que l'histoire évolutive de cette famille de plantes est beaucoup plus ancienne que ce que l'on pensait auparavant, particulièrement en Amérique du Sud", écrivent les auteurs de ces travaux, dans un article paru dans la revue Science


Cette découverte pourrait permettre d’en savoir plus sur la manière dont les fruits et légumes ont évolué, de leur apparition à la surface de la Terre jusqu'à leur domestication par l'homme. 

En vidéo

Une plume de dinosaure vieille de 99 millions d'années découverte dans un morceau d'ambre

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter