Découvrez le nouveau visage de l'homme de Cro-Magnon... couvert d'excroissances

Sciences
DirectLCI
SCIENCES - Une équipe de chercheurs français dévoile le nouveau visage de l'homme de Cro-Magnon. Celui-ci, atteint d'une maladie génétique, est déformé par des nodules bénins, sortes d'excroissances de la peau.

L'effet est pour le moins saisissant. L'équipe de chercheurs français menée par le docteur Philippe Charlier dévoile ce vendredi 30 mars dans la revue médicale The Lancet le nouveau visage de l'homme de Cro-Magnon. À l'occasion des 150 ans de sa découverte dans la grotte des Eyzies en Dordogne, anthropologues et paléoanthropologues ont ainsi pu examiner de nouveau son crâne conservé au Musée de l'Homme à Paris. Et, surprise : notre lointain ancêtre souffrait d'une maladie génétique provoquant l'apparition de nodules bénins sur son visage.  

A l'issue de ces travaux, "nous avons fait une proposition de diagnostic : il souffrait d'une neurofibromatose de type 1", explique à l'AFP Philippe Charlier, spécialiste, entre autres, des "cold cases" historiques (il a récemment travaillé sur la mort d'Adolf Hitler). Cette maladie génétique occasionne le développement de tumeurs bénignes des nerfs périphériques, à la fois superficielles et profondes (neurofibromes), ainsi que la formation de taches sur la peau.

Il en avait partoutPhilippe Charlier

Résultat : le crâne de l'Homme de Cro-Magnon "présente une lésion au niveau du front qui correspond à la présence d'un neurofibrome", qui aurait érodé l'os, indique encore Philippe Charlier. "Son conduit auditif interne gauche était lui aussi abîmé, vraisemblablement par une tumeur qui a grossi."


Grâce à ce diagnostic, ne restait plus alors qu'à établir une reconstitution de ce visage déformé par la maladie. "Nous avons ensuite réalisé une reconstitution réaliste de la face de cet homme d'âge moyen, en tenant compte de sa pathologie", poursuit le maître de conférences. Le nouveau visage de l'homme de Cro-Magnon apparaît donc mangé par les neurofibromes : il y a un énorme nodule sur le front, d'autres plus petits au niveau des sourcils et aussi près du nez et sur les joues. Le médecin confirme : "Il en avait partout."

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter