Des astronomes découvrent l'origine d'un mystérieux signal en provenance de l'espace

Sciences
DirectLCI
SURSAUT RADIO RAPIDE - Une équipe de chercheurs canadiens a découvert une galaxie lointaine, d’où provient une mystérieuse onde radio. Bien qu'ils ignorent ce qui l'émet, ils ne croient pas qu’une forme de vie intelligente en soit responsable.

Ce mystérieux phénomène cosmique intriguait depuis longtemps les astronomes. Pour la première fois, des scientifiques sont parvenus à localiser avec précision l’origine de l'un de ces "sursauts radio rapides". Pour faire simple, il s'agit de flashs d'ondes radio très énergétiques et très brefs qui ne durent que quelques millisecondes. Ils ont été mis en évidence pour la première fois en 2007. Depuis, pas moins de dix-huit signaux de ce type ont été repérés sur Terre, sans qu'on puisse en déterminer l'origine exacte.


Pour percer ce mystère, une équipe internationale dirigée par l'astronome Shami Chatterjee de la Cornell University (Etats-Unis) a traqué pendant six mois l'un de ces étranges signaux venus de l'espace. Les chercheurs ont pu déterminer grâce au télescope optique Gemini North, basé à Hawaï, qu’à l'endroit précis du signal se trouve justement une galaxie naine, située à plus de 3 milliards d'années-lumière de la Terre. 

Un signal émis par une forme de vie intelligente ?

Reste maintenant à déterminer la nature de son émetteur.  Car même si on connaît donc désormais la provenance d’une de ces ondes radioélectriques, les astronomes ignorent ce qui l’émet dans la galaxie naine. Les chercheurs, qui ont publié leurs travaux dans la revue scientifique Nature, ne croient pas qu’une forme de vie intelligente en soit responsable. 


"Il peut s'agir d'un phénomène associé à un noyau galactique actif, estime Shriharsh Tendulkar, l'un des scientifiques. Ou de façon plus plausible d'impulsions géantes émises par un magnétar", une étoile à neutrons produisant un champ magnétique extrêmement intense". Comme par exemple, un trou noir.

En vidéo

Chine : le plus grand radiotélescope est opérationnel et prêt à rechercher une vie extraterrestre

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter