A quelle radioactivité sommes-nous confrontés au quotidien ?

Sciences
ZOOM - Le week-end dernier, la diffusion d'une rumeur évoquant une radioactivité supposée de l'eau du robinet a créée une certaine psychose en région parisienne. Pourtant, nous sommes confrontés au quotidien à la radioactivité. Faut-il en avoir peur ?

Une rumeur concernant une éventuelle "contamination" de l'eau du robinet au tritium, une forme d'hydrogène radioactif, s'est propagée comme une traînée de poudre le week-end dernier. Celle-ci a entraîné une psychose chez un bon nombre de personnes, angoissées à l'idée d'être "intoxiquées". Fermement démentie et démontée par les médias, cette polémique a mis le doigt sur une réalité : le terme "radioactif" crée l'angoisse. Un effet "Tchernobyl" - récemment réactivé par une série à succès produite par HBO - bien compréhensible. Et pourtant, la radioactivité, nous y sommes constamment confrontés dans notre vie quotidienne. "La radioactivité existe non seulement au quotidien, mais elle existe depuis le début de l’Univers", enchérit Yves Sacquin, physicien des particules au CEA (Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives) et co-fondateur du site internet laradioactivite.com.


En effet, la radioactivité est avant tout un phénomène naturel. C'est la propriété qu'ont certains noyaux atomiques de se transformer spontanément en émettant divers rayonnements. "La vie depuis trois milliards d'années a évolué avec une certaine radioactivité ambiante", continue le physicien. Nous ne soupçonnant pas leur présence mais des atomes radioactifs, il y en a partout autour de nous : dans les roches comme le granit, dans les sols, dans l'air, etc.

L'Homme est lui-même radioactif

De plus, "nous sommes bombardés de rayonnements cosmiques", nous explique le chercheur. Ces rayonnements cosmiques, qui sont radioactifs et permanents, nous sont notamment envoyés par le soleil. Lorsque nous prenons l'avion, nous y sommes particulièrement exposés, du fait de l'altitude des vols : "A 10.000 mètres, nous avons moins d'atmosphère qui nous protège des rayonnements", détaille Yves Sacquin, sans que cela pose le moindre problème pour les passagers.


Par ailleurs, l'Homme est lui-même radioactif. Par notre alimentation ou en respirant, nous assimilions des éléments radioactifs produits par les rayonnements cosmiques. "Dans tout ce que l’on mange il y a du potassium-40 qui est créé par la radioactivité", détaille Yves Sacquin. Une radioactivité naturelle, dont il ne faut pas avoir peur car "la vie est faite avec". En France, la dose d'exposition aux rayonnements naturels s'élève au total à 2,4 millisieverts (mSv) par an et par habitant. Cette dose peut varier d'un endroit à un autre. 


Si nous sommes constamment exposés à des radiations d'origine naturelle, nous sommes également soumis à des rayonnements d'origine humaine. Notamment, lors des examens radiologiques : "Beaucoup d'examens donnent une certaine dose de radiation. Un examen dentaire peut parfois nous donner l'équivalent d'un vol Paris-Tokyo en terme de radiations." L'expert tient tout de même à rassurer : "On en fait pas tous les jours, donc ça va. [...] C'est à haute dose que cela peut être dangereux." Pas de raison de s'inquiéter, ces expositions naturelles et humaines restent modestes. Des effets pour la santé n'ont été observés qu'au delà de 100 mSv, bien loin, donc, des doses évoquées plus haut.

Une source d’inquiétudes dans l'imaginaire collectif

Pourtant, dans l'imaginaire collectif, la radioactivité est source d'inquiétudes. Pourquoi avons-nous tant peur ? "La grande révélation ça a été la bombe atomique sur Hiroshima et Nagazaki en 1945. L'Humanité a alors commencé à parler de l'atome et des radiations, assure Yves Sacquin. Au Japon, les catastrophes se sont exorcisées dans des mythes comme Godzilla et c'est directement issu du gigantisme de la bombe". 


Car avant la Seconde Guerre mondiale, rappelle le physicien, les radiations étaient plutôt jugées positivement : "On faisait des crèmes radioactives car on pensait que c'était bénéfique pour la santé !" Des savons, des vêtements en laine, du chocolat et même un soda "atomique" étaient commercialisés dans les années 1940. De nombreuses publicités faisaient alors la promotion du radium et les produits radioactifs avaient la cote. Impensable aujourd'hui...

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter